Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-06-23
Actualité médicale

Tags: Iressa -  s’avere -  prometteur -  traitement -  cancer -  sein -  metastatique -  combine -  therapie -  hormonale - 
L’Iressa s’avère prometteur pour le traitement du cancer du sein métastatique une fois combiné à la thérapie hormonale  - Actualité médicale
L’Iressa s’avère prometteur pour le traitement du cancer du sein métastatique une fois combiné à la thérapie hormonale

Premiers résultats positifs du cancer du sein pour cette catégorie de médicaments.

Publicité

HOUSTON – Selon la Phase II d’un essai clinique dirigé par des chercheurs à l’University of Texas M.D. Anderson Cancer Center, le Gefitinib, autrefois médicament prometteur approuvé comme traitement de seconde base pour le cancer du poumon, également dénommé Iressa, améliore l’efficacité de la thérapie hormonale pour le traitement de types spécifiques du cancer du sein métastatique.

Ces résultats sont surprenants et représentent la première étude positive pour l’Iressa dans le cadre du cancer du sein, de même que pour l’intégralité de cette catégorie de médicaments appelés inhibiteurs de tyrosine kinase du récepteur aux facteurs de croissance épithéliaux (REGF), estima Docteur Massimo Cristofanilli, chercheur en chef de l’étude.

Cristofanilli présentera oralement les résultats au cours de la réunion annuelle prochaine de l’American Society for Clinical Oncology (ASCO).

« Nous avons lancé cette étude en 2003 dans l’espoir de réduire la résistance à la thérapie hormonale, » signala Cristofanilli. « Il existe beaucoup de travaux précliniques indiquant, qu’en fait, la résistance à la thérapie hormonale est étroitement associée à une voie de REGF activée. En outre, la surexpression des REGF a été liée à la résistance à l’endocrine. Si les REGF aussi bien que le récepteur oestrogéniques sont bloqués, la maladie pourrait être mieux contrôlée. »
L’étude en Phase II enrôla 93 femmes, dont 20 par M.D. Anderson, à partir de 30 centres répartis aux Etats-Unis et en Amérique latine. Toutes les femmes étaient nouvellement diagnostiquées d’un cancer du sein métastatique, récepteur hormonal-positif et récepteur oestrogéniques HER-2 négatif. Les patients reçurent au hasard l’inhibiteur d’aromatase Arimidex (1 milligramme) et Iressa (250 milligramme) quotidiennement ou Arimidex et placebo. Le point limite primaire correspondait à la survie sans progression de la maladie.

Lorsque l’étude fut mise à découvert, les chercheurs furent surpris par les résultats distincts : parmi les femmes qui reçurent l’Arimidex ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-06-23 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Texas M. D. Anderson Cancer Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Iressa s’avere prometteur traitement cancer sein metastatique combine therapie hormonale


Publicité

En savoir plus