Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-07-01
Actualité médicale

Tags: reparation -  lesions -  infligees -  ADN -  inflammations -  chroniques -  protege -  cancer - 
La réparation des lésions infligées à l’ADN par les inflammations chroniques protège contre le cancer  - Actualité médicale
La réparation des lésions infligées à l’ADN par les inflammations chroniques protège contre le cancer

Les individus atteints de maladies associées à l’inflammation chronique encourent souvent le risque accru de développer un cancer à l’endroit même de l’inflammation chronique. Par exemple, les personnes souffrant de la maladie inflammatoire de l’intestin et celles chroniquement infectées de la bactérie Helicobacter pylori encourent le risque accru d’être atteintes, respectivement, d’un cancer du côlon et de l’estomac.

Publicité

De nouvelles informations sur les mécanismes par le biais desquels l’inflammation chronique peut contribuer au développement du cancer, ont été révélées à partir de souris par Leona Samson et ses collègues, à Massachusetts Institute of Technology, à Boston.

Utilisant des souris auxquelles manque la protéine Aag, impliquée dans la réparation de l’ADN lésé par des molécules associées à l’inflammation dénommées espèces réactives de l’oxygène et de l’azote (EROA), il s’avéra que la réparation de l’ADN médiée par l’Aag limite les lésions cellulaires dans un modèle de souris de maladie épisodique inflammatoire de l’intestin et réduit la sévérité du cancer du côlon se développant chez les souris atteintes de la maladie inflammatoire de l’intestin. En outre, dans un modèle de souris atteint de l’infection par Helicobacter pylori, les souris souffrant d’une déficience en Aag manifestèrent des lésions cellulaires encore plus graves et la zone endommagée de l’estomac ressemblait à celle observée avant le développement d’un cancer de l’estomac. Les auteurs concluent donc que la réparation des lésions de l’ADN provoquées par les EROA semble être importante pour la protection contre le cancer dû à l’inflammation chronique.

Article écrit le 2008-07-01 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Journal of Clinical Investigation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: reparation lesions infligees ADN inflammations chroniques protege cancer


Publicité

En savoir plus

TITLE: DNA damage induced by chronic inflammation contributes to colon carcinogenesis in mice
AUTHOR: Leona D. Samson
Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Massachusetts, USA.