Publicité
Accueil > Revue de presse > Andreae-Noris Zahn AG
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-07-17
Revue de presse

Tags: ANZAG -  actionnaire -  groupe pharmaceutique -  lituanien Armila - 
ANZAG devient actionnaire majoritaire du groupe pharmaceutique lituanien Armila  - Revue de presse
ANZAG devient actionnaire majoritaire du groupe pharmaceutique lituanien Armila

FRANCFORT, Allemagne--Andreae-Noris Zahn AG (ANZAG)(GER:ANZ)(FWB:FANZ) a signé hier un accord de souscription d'actions visant à l'acquisition de 92 pour cent des actions du groupe pharmaceutique lituanien JSC Armila. « Grâce à l'acquisition d'Armila, nous étendons nos activités aux marchés étrangers et réduisons ainsi notre dépendance vis-à-vis de notre marché intérieur en Allemagne, ainsi que notre vulnérabilité aux fluctuations cycliques ici, » déclare Thomas Trümper, président du conseil d'administration d'ANZAG.

Publicité

Avec une part de marché de 13 pour cent, Armila est l'un des plus gros grossistes en produits pharmaceutiques de Lituanie. La société a son siège social à Vilnius et des bureaux de vente à Kaunas, Klaipėda et Šiauliai. Avec 105 employés, Armila dessert environ 1 500 clients en Lituanie et dans les États baltiques voisins, pharmacies et hôpitaux, pour la plupart. En 2007, la société a enregistré un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 62 millions d'euros.

Le modèle commercial d'Armila est, tout comme celui d'ANZAG, basé sur l'établissement de relations solides avec les détaillants pharmaceutiques indépendants. En 2006, elle a inauguré un programme intitulé « 100 metu vaistine » (« 100 années de pharmacie »), auquel 70 détaillants sont désormais membres, dont la plus ancienne pharmacie de Lituanie.

Rentabilité future d'ANZAG assurée

Au cours de ces dernières années, le marché des produits pharmaceutiques en Lituanie a connu une croissance régulière supérieure à 10 pour cent. À la suite d'acquisitions récentes en Croatie et en Roumanie, l'achat d'Armila représente la dernière étape stratégique d'ANZAG visant à s'établir sur des marchés à croissance rapide soigneusement ciblés.

« La rentabilité commerciale des grossistes en produits pharmaceutiques est en baisse constante depuis des années en Allemagne et il est possible que le cadre juridique régissant la distribution de ces produits connaisse d'autres changements, » explique M. Trümper. « Nous cherchons donc de plus en plus à compenser les risques encourus en Allemagne en nous étendant dans d'autres marchés. L'acquisition d'Armila constitue la prochaine étape de notre stratégie consistant à collaborer avec les équipes de direction locales pour tirer parti du potentiel que représentent les marchés européens en croissance rapide. Nous restons cependant fidèles à nos principes : notre croissance ne doit pas se faire à n'importe quel prix ; nous n'investissons ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-07-17 par Andreae-Noris Zahn AG
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

À propos d'ANZAG

Andreae-Noris Zahn AG, ou ANZAG, est l'un des plus grands grossistes de produits pharmaceutiques en Allemagne. La société emploie près de 2 500 personnes à plein temps, ainsi que 158 stagiaires, et détient des parts dans deux entreprises étrangères. En 2007, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros. Avec 24 sites en Allemagne, ANZAG possède le réseau de distribution le plus vaste du pays. Grâce à des initiatives telles que son programme « vivesco », la société aide les détaillants de produits pharmaceutiques à rester compétitifs sur un marché en rapide changement. ANZAG a rejoint le segment « General Standard » de la Bourse de Francfort, sous le numéro ISIN DE0005047005 et le symbole de téléscripteur « ANZ ».

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.




Andreae-Noris Zahn AG: Sur le même thème...