Publicité
Accueil > Revue de presse > Dr. Willmar Schwabe GmbH & Co. KG
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-07-21
Revue de presse

Tags: aubepine WS 1442 -  Dr. Willmar Schwabe -  insuffisance cardiaque - 
L’extrait d’aubépine WS® 1442 du Dr. Willmar Schwabe vient en aide aux patients atteints d'insuffisance cardiaque  - Revue de presse
L’extrait d’aubépine WS® 1442 du Dr. Willmar Schwabe vient en aide aux patients atteints d'insuffisance cardiaque

KARLSRUHE, Allemagne--Un rapport publié par l’organisation de renommée mondiale Cochrane Collaboration conforte l’utilisation de l’extrait normalisé d’aubépine WS® 1442 dans le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique. Dix études cliniques randomisées, à double insu avec placebo, ont fourni des données adéquates pour la méta-analyse de l’effet de l'aubépine sur les symptômes de défaillance cardiaque et les fonctions du cœur. Les chercheurs ont découvert que les « résultats suggèrent que l’utilisation d’extrait d’aubépine comme traitement d’appoint de l’insuffisance cardiaque présente un avantage substantiel du point de vue du contrôle des symptômes et des effets physiologiques ».

Publicité

« Si j’étais atteint d’insuffisance cardiaque, j’envisagerais certainement de l’utiliser », affirme le co-auteur de la revue le Dr. Max Pittler, directeur adjoint de la médecine complémentaire à la Faculté de Médecine Peninsula, à Exeter, en Angleterre.

L’insuffisance cardiaque chronique est une pathologie fréquente dans laquelle le cœur pompe le sang de manière inadéquate. Elle est beaucoup plus fréquente chez les personnes âgées et elle est susceptible de se produire plus couramment en raison de l’allongement de la durée de vie. En outre, certains facteurs de risque pour les maladies cardiaques tels que le tabagisme, un régime à forte teneur lipidique et une tension élevée, affectent davantage les gens à l’heure actuelle.

Les chercheurs de Cochrane ont combiné les données provenant de 10 études portant sur un total de 855 patients dans une méta-analyse des effets physiologiques tels que la fréquence cardiaque maximale ou la tolérance à l’exercice. Ils ont découvert un effet bénéfique notable non seulement sur les mesures physiologiques mais encore sur les symptômes ordinaires de l’insuffisance cardiaque tels que la fatigue et l’essoufflement. Les effets secondaires signalés étaient rares et bénins.

Neuf essais cliniques sur dix analysés à travers la Cochrane Collaboration étaient des études utilisant l’extrait spécial d’aubépine WS® 1442 du Dr. Willmar Schwabe. Cet extrait unique est normalisé pour contenir 18,75% de procyanidines oligomériques, et il entre dans la composition des produits Crataegutt® du Dr. Schwabe, les plus fortes ventes de médicaments à base d’aubépine en Europe.

Le WS® 1442 a également été utilisé dans un essai clinique international majeur, l’étude SPICE, qui a examiné ses effets sur la mortalité et la morbidité de presque 2700 patients atteints d’insuffisance cardiaque (stades II et III selon l’échelle de la New York Heart Association). Cette étude peut aider à répondre à la question de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-07-21 par Dr. Willmar Schwabe GmbH & Co. KG
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

[1] Pittler MH, Guo R, Ernst E., Hawthorn extract for treating chronic heart failure (L’extrait d’aubépine pour le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique). Cochrane Database of Systematic Reviews (Base de données des revues systématiques de Cochrane) 2008, Numéro 1.

[2] Holubarsch CJF, Colucci WS, Meinertz T, Gaus W, Tendera M., Survival and Prognosis: Investigation of Crataegus Extract WS®1442 (SPICE) in Chronic Heart Failure (CHF) (Survie et pronostic : investigation de l’extrait Crataegus WS®1442 (SPICE) dans l’insuffisance cardiaque chronique (ICC). 56ème Congrès annuel du collège américain de Cardiologie (ACC), Late-Breaking Clinical Trials (Dernières avancées des essais cliniques), La Nouvelle Orléans, le 27 mars 2007.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.