Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-05-12
Actualité médicale

Tags: retrovirus -  Institut Pasteur - 
Le cinquième rétrovirus humain découvert à l'Institut Pasteur - Actualité médicale
Le cinquième rétrovirus humain découvert à l'Institut Pasteur

Après HTLV-1, premier rétrovirus humain à avoir été isolé en 1980 aux Etats-Unis, puis HTLV-2, découvert en 1982, et enfin HIV-1 et HIV-2, responsables du sida, isolés à l'Institut Pasteur en 1983 et 1985, un cinquième rétrovirus humain, HTLV-3, vient d'être découvert par des chercheurs de l'Institut Pasteur. Son équivalent simien était connu depuis une dizaine d'années et les scientifiques recherchaient depuis ce virus chez l'homme. Si cette découverte, publiée dans Retrovirology, met fin à une quête scientifique de longue haleine, tout reste à découvrir du virus HTLV-3, en particulier son association potentielle à une maladie chez l'homme.

Publicité

Après HTLV-1, premier rétrovirus humain à avoir été isolé en 1980 aux Etats-Unis, puis HTLV-2, découvert en 1982, et enfin HIV-1 et HIV-2, responsables du sida, isolés à l'Institut Pasteur en 1983 et 1985, un cinquième rétrovirus humain, HTLV-3, vient d'être découvert par des chercheurs de l'Institut Pasteur. Son équivalent simien était connu depuis une dizaine d'années et les scientifiques recherchaient depuis ce virus chez l'homme. Si cette découverte, publiée dans Retrovirology, met fin à une quête scientifique de longue haleine, tout reste à découvrir du virus HTLV-3, en particulier son association potentielle à une maladie chez l'homme.

HTLV-1 est le premier rétrovirus humain à avoir été découvert : on sait aujourd'hui que quinze à vingt millions de personnes sont infectées dans le monde. Mais seul 5 à 10% d'entre elles risquent notamment de développer une maladie associée très sévère, la leucémie/lymphome T de l'adulte qui a donné son nom au virus (Human T cell Leukemia/lymphoma Virus) ou une neuromyélopathie chronique appelée "paraparésie spastique tropicale".

Depuis, un deuxième virus HTLV (HTLV-2) a été isolé chez l'homme. Les équivalents simiens de ces rétrovirus ont été très étudiés, et trois groupes de virus " STLV " (S pour Simian) sont connus chez les singes : STLV-1 parmi lesquels les ancêtres du HTLV-1, STLV-2, proche du HTLV-2, et STLV-3 dont aucun équivalent humain n'était jusqu'alors connu.

Depuis quelques années, de nombreux virus du groupe STLV-3 ont été découverts chez des singes dans différents pays d'Afrique de l'Est, Centrale ou de l'Ouest, et dans des environnements très divers, de la savane aux forêts. Cette distribution vaste et variée suggérait la présence probable d'un virus équivalent chez l'homme.

L'équipe d'Antoine Gessain, chef de l'unité d'Epidémiologie et physiopathologie des virus oncogènes à l'Institut Pasteur, spécialisée dans l'étude des rétrovirus HTLV-1 et 2, et dans les transmissions inter-espèces, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-05-12 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: retrovirus Institut Pasteur


Publicité

En savoir plus