Publicité
Accueil > Revue de presse > Emergent BioSolutions Inc.
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-07-28
Revue de presse

Tags: Emergent BioSolutions -  Universite -  Oxford -  societe -  vaccin -  tuberculose -  financement -  Wellcome Trust -  Aeras Global TB Vaccine Foundation - 
Emergent BioSolutions et l'Université d'Oxford forment une société en participation pour développer un vaccin avancé contre la tuberculose grâce au financement de Wellcome Trust et Aeras Global TB Vaccine Foundation  - Revue de presse
Emergent BioSolutions et l'Université d'Oxford forment une société en participation pour développer un vaccin avancé contre la tuberculose grâce au financement de Wellcome Trust et Aeras Global TB Vaccine Foundation

-- Wellcome Trust et Aeras Global TB Vaccine Foundation ont accepté de fournir 8 millions de livres de financement pour l'essai clinique de Phase IIb qui devrait débuter en 2009 -- Le vaccin candidat, MVA85A, a reçu le statut de médicament orphelin par la European Medicines Agency (EMEA) -- Si couronné de succès, MVA85A sera le premier nouveau vaccin breveté contre la tuberculose depuis plus de 80 ans

Publicité

OXFORD, Angleterre & ROCKVILLE, Md.--L’Université d’Oxford et Emergent BioSolutions Inc. (NYSE:EBS) ont annoncé aujourd’hui avoir formé une société en participation, The Oxford-Emergent Tuberculosis Consortium Ltd. (ci-après « Consortium »), pour contribuer au développement de MVA85A, le vaccin cliniquement le plus avance du monde pour la prévention de la tuberculose. L’Université d’Oxford, grâce à sa société de transfert de technologie, Isis Innovation Limited, a exclusivement octroyé la licence du vaccin candidat antituberculeux MVA85A et technologies associées au Consortium.

Le Consortium travaillera avec la Aeras Global TB Vaccine Foundation pour évaluer l’efficacité de MVA85A chez les enfants lors de la Phase IIb d’un essai clinique qui devrait commencer en 2009. L’essai aura lieu dans un site d’essais cliniques développé par Aeras et South African Tuberculosis Vaccine Initiative (SATVI) de l’Université de Cape Town, dans le Worcester, en Afrique du Sud. Le Consortium a obtenu 8 millions de livres (environ 16 millions de dollars) octroyés par Wellcome Trust et de Aeras Global TB Vaccine Foundation pour financer l'essai de Phase IIb. Selon les accords passés avec le Consortium, Emergent BioSolutions détient les droits de commercialisation du vaccin MVA85A. Aeras Global TB Vaccine Foundation jouira des droits de distribution dans les pays développés afin de la disponibilité et l’accessibilité au vaccin pour ceux qui en ont besoin.

Le vaccin candidat MVA85A est étudié pour fonctionner en tandem avec le vaccin Bacille Calmette Guerin (BCG), actuellement le seul vaccin disponible contre la tuberculose. Le BCG est administré aux enfants dans les pays en voie de développement et certains pays développés. Toutefois, le BCG fournit la seule protection variable contre la tuberculose pulmonaire et n’est pas efficace chez les adultes.

Le vaccin candidat MVA85A devrait augmenter la réponde des lymphocytes T déjà sensibilisées par le BCG. Les essais cliniques menés jusqu’à aujourd’hui ont ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-07-28 par Emergent BioSolutions Inc.
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

A propos de la tuberculose

La tuberculose, qui est causée par la batérie Mycobacterium tuberculosis, est selon l’Organisation mondiale de la santé, la deuxième cause de mortalité au monde due à des maladies infectieuses chez l’adulte. Plus d’un tiers de la population mondiale est infecté par cette maladie, et on estime le nombre de personnes succombant à la tuberculose à 1,7 millions chaque année. Une personne infectée sur dix développera une forme active de la maladie durant sa durée de vie. Des souches pharmacorésistantes, dont la TB multirésistante aux antibiotiques et très résistante aux antibiotiques sont en croissance, soulevant des inquiétudes à propos de l’efficacité du vaccin BCG actuel et laissant de nombreux patients sans aucun traitement efficace. Cette année, L’organisation mondiale de la santé a annoncé les taux les plus élevés jamais enregistrés de tuberculose multirésistante aux antibiotiques.

La réceptivité croissante à la tuberculose des personnes infectées par le VIH a un impact dévastateur, particulièrement en Afrique sub-saharienne. Le nombre de nouveaux cas de tuberculose a plus que doublé dans les pays à forte prévalence du VIH au cours des 15 dernières années. La tuberculose est la cause de mortalité la plus fréquente chez les personnes vivant atteintes du VIH en Afrique et une cause importante de mortalité partout ailleurs.

La tuberculose est un problème mondial, infectant des millions de personnes à l’échelle mondiale. Aux États-Unis, où aucun vaccin n’est actuellement autorisé, les taux de tuberculose aux États-Unis est en baisse. Toutefois, il y a toujours un besoin urgent de mesures visant à renforcer et intensifier la prévention, le traitement et le contrôle de la tuberculose pour faire face à cette pandémie mondiale.

A propos d'Emergent BioSolutions Inc.

Emergent BioSolutions Inc. est une société biopharmaceutique de premier rang dont la mission est simple : protéger la vie. Nous développons, fabriquons et commercialisons des vaccins et de thérapeutiques qui aident le système immunitaire du corps à prévenir ou à traiter la maladie. Nos produits ciblent les maladies infectieuses et autres conditions médicales ayant donné lieu à des besoins significatifs en matière de santé publique non comblés ou mal desservis. Le produit que nous commercialisons, BioThrax(R) (Anthrax Vaccine Adsorbed), est le seul vaccin à avoir été approuvé par la U.S. Food and Drug Administration pour la prévention de l’infection à l’anthrax. De plus amples informations à propos de la société sont disponibles sur le sitewww.emergentbiosolutions.com.

A propos de la division des sciences médicales de l'université d'Oxford

La division des sciences médicales de l'université d'Oxford est l’un des centres de recherche biomédicale les plus importants d’Europe. Elle représente près d’un tiers de ses revenus et dépenses et deux tiers du chiffre d’affaires généré par la recherche externe. Le programme de santé de renommée mondiale d'Oxford est au premier rang de la bataille contre les maladies infectieuses (telles que la malaria, VIH/SIDA, la tuberculose, la grippe aviaire et le diabète). La clé de son succès repose sur un réseau de longue date constitué d’unités de recherche financées par Wellcome Trust en Asie (Thaïlande, Laos et Vietnam) et au Kenya, et travaillant à l’unité MRC en Gambie. Des études à long terme de patients du monde entier sont soutenues par les sciences de base d'Oxford et ont mené à des développements très passionnants, notamment d’éventuels vaccins contre la tuberculose, le paludisme et VIH, dont les essais cliniques sont toujours en cours.

A propos de Wellcome Trust

La fondation Wellcome Trust est l’organisme caritatif le plus important du Royaume-Uni. Sa mission est de financier des recherches biomédicales innovantes, aux Royaume-Uni et dans le monde. La fondation dépense environ 600 millions de livres chaque année pour venir en aide aux scientifiques les plus importants avec les meilleures idées. La fondation Wellcome Trust encourage les débats publics en matière de recherche biomédicale et de son impact sur la santé et le bien-être.www.wellcome.ac.uk

A propos d'Aeras Global TB Vaccine Foundation

eras Global TB Vaccine Foundation (http://www.aeras.org) Aeras Global TB Vaccine Foundation (http://www.aeras.org) est une organisation à but non lucratif travaillant comme Partenaire de développement de produit pour développer de nouveaux vaccins contre le tuberculose et s’assurer qu’ils soient distribués à tous ceux qui en ont besoin dans le monde. Aeras collabore avec le monde universitaire, l’industrie, les fondations et gouvernement pour développer de nouveaux vaccins candidats et dispositifs d’administration contre la TB, fabrique des vaccins à faible coût et établit des droits de propriété intellectuelle pour garantir leur disponibilité et abordabilité future. Aeras, qui est financée par la Bill & Melinda Gates Foundation, le Ministère des affaires étrangères néerlandais, la International Development Agency danoise, le Research Council norvégien et le U.S. Centers for Disease Control and Prevention. Aeras, compte plus de 130 employés est basée à Rockville, dans le Maryland, où sont localisés ses laboratoires et unités de production de pointe.

A propos de SATVI

Le SATVI (South African Tuberculosis Vaccine Initiative) se trouve à l’Institute of Infectious Disease and Molecular Medicine de la University of Cape Town (UCT). Depuis 1999, grâce principalement au financement de la Aeras Global TB Vaccine Foundation, SATVI a développé la capacité de conduire des essais pour l’enregistrement standard de vaccins sur un site de Worcester, où les taux de tuberculose sont parmi les élevés au monde. SATVI dispose de laboratoires d’immunologie de pointe où il conduit des recherches scientifiques de base tranchantes destinées à mieux comprendre la réponse immunitaire humaine à la tuberculose et aux vaccins contre la tuberculose. SATVI a également mené un grand nombre d’essais sur le terrain d’envergure et d’études de cohorte épidémiologiques, nécessaires pour tester l’efficacité des nouveaux vaccins contre la tuberculose. http://www.satvi.uct.za

Enoncé prospectifs

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs tels qu’ils sont définis par le Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Tout énoncé, autre que ceux relatifs à des faits historiques, y compris les énoncés concernant notre stratégie, nos opérations, notre position financière, nos revenus, nos projections de coûts, projets, plans et objectifs de gestion futurs, dont la croissance de notre chiffre d’affaire et de nos bénéfices nets pour l’exercice 2008, et tout autre énoncé contenant les mots « croit », « s’attend à ce que », « estime », « prévoit », « estime » et autres expressions similaires, sont des énoncés prospectifs. Un certain nombre de facteurs importants est susceptible d´entraîner un écart considérable entre les résultats réels de la société et ceux annoncés par lesdits énoncés prospectifs, qui comprennent les programmes de développement en cours et planifiés de la société en participation ; l’utilité clinique de MVA85A ; les délais et les projets de la société en participation et la capacité d’obtenir et de conserver, les autorisations réglementaires pour le MVA85A ; les intentions de la société en participation de produire et de vendre le MVA85A ; nos intentions de développer les structures et les capacités de fabrication de la société en participation ; le taux et le degré d’acceptation du marché et l’utilité clinique des produits de la société en participation ; notre capacité d’identifier et d’acquérir des licences pour les produits et les produits candidats répondant à nos critères de sélection ; les avantages potentiels des accords de collaboration existants et notre capacité d’entamer d’autres arrangements de collaboration ; la planification et notre capacité d’obtenir et de conserver les autorisations réglementaires pour nos autres produits candidats ; nos capacités de commercialisation, mercatique et de fabrication et notre stratégie ; notre portefeuille de propriété intellectuelle ; nos estimations en matière de dépenses, de chiffre d’affaires, nos besoins en capital et de financement supplémentaires ; et autres facteurs identifiés dans le rapport en cours de la société sur Formulaire 10-Q pour le trimestre clôturé le 31 mars 2008 et rapports suivants déposés auprès de la SEC. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif suite à des développements prenant place après la date de ce communiqué de presse.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.