Publicité
Accueil > Revue de presse > Agence de Medecine Preventive (AMP)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-07-31
Revue de presse

Tags: Agence de Medecine Preventive -  Fondation Bill & Melinda Gates -  Comites nationaux des vaccinations -  Afrique -  Asie - 

L'Agence de Médecine Préventive reçoit de la Fondation Bill & Melinda Gates une subvention de 10 millions de dollars pour la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie - Revue de presse
L'Agence de Médecine Préventive reçoit de la Fondation Bill & Melinda Gates une subvention de 10 millions de dollars pour la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie

PARIS, July 31 /PRNewswire/ -- La fondation Bill & Melinda Gates vient d'attribuer à l'Agence de Médecine Préventive (AMP) une subvention de 10 millions de dollars (près de 6,5 millions d'euros) pour contribuer à la mise en place de Comités nationaux des vaccinations en Afrique et en Asie. Ces comités aideront les autorités sanitaires des pays éligibles au soutien de GAVI(1) à introduire des nouveaux vaccins et à mettre en oeuvre des stratégies et des programmes de vaccination adaptés à leurs besoins. L'AMP va développer ce projet en partenariat avec l'International Vaccine Institute (Institut International du Vaccin) (IVI à Séoul) et en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses bureaux régionaux et nationaux.

Publicité



Les pays développés se sont dotés de comités techniques des
vaccinations dont la mission est de formuler des recommandations aux
gouvernements en matière de politique vaccinale. En l'absence de tels comités
d'experts, la plupart des pays pauvres se réfèrent aux recommandations des
organisations internationales et n'établissent pas eux-mêmes leurs propres
recommandations nationales.


< pneumonie, les gastroentérites, le cancer du col de l'utérus et diverses
formes d'encéphalites virales, il devient particulièrement nécessaire de
disposer de compétences nationales en matière de vaccinations>> commente
Philippe Stoeckel, Président de l'AMP. D'autant plus que d'autres nouveaux
vaccins (contre le paludisme, le VIH, et d'autres maladies encore) sont en
cours de développement ; certains pourraient être disponibles dans les
prochaines années. Chaque pays devra faire ses propres choix, selon sa propre
situation, ce qui exige une forte implication au niveau national. Ces
nouveaux vaccins vont pouvoir protéger contre certaines des maladies les plus
meurtrières, mais leur coût risque d'être élevé et leur utilisation pourrait
nécessiter une réorganisation des programmes de vaccination. Il sera
nécessaire de faire des choix pour l'allocation de ressources limitées : le
financement de ces vaccins étant en compétition avec d'autres priorités
sanitaires. L'Alliance et le Fonds GAVI ont fait un travail considérable pour
renforcer les programmes de vaccination et introduire les nouveaux vaccins
dans les pays en développement. Mais pour que ces progrès soient durables, il
est important que les pays conçoivent leurs propres stratégies de vaccination
en fonction de leurs besoins spécifiques. Pour cela, l'expertise de comités
nationaux des vaccinations devrait jouer un rôle crucial.


Cette subvention sur sept ans accordée à l'AMP pour <<
soutenir la mise en place de processus nationaux visant à favoriser
l'utilisation des données scientifiques pour la prise de décisions dans le
domaine des vaccins et de la santé >> sera donc consacrée à la mise en place
de Comités techniques nationaux des ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-07-31 par Agence de Medecine Preventive (AMP)
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus




Agence de Medecine Preventive (AMP): Sur le même thème...