Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-08-25
Actualité médicale

Tags: cellules -  nerveuses -  derivees -  cellules souches -  greffees -  souris -  meneraient -  traitements -  cerebraux -  ameliores - 
Les cellules nerveuses dérivées de cellules souches et greffées à des souris, mèneraient à des traitements cérébraux améliorés   - Actualité médicale
Les cellules nerveuses dérivées de cellules souches et greffées à des souris, mèneraient à des traitements cérébraux améliorés

LA JOLLA, Calif. – Selon une étude parue dans The Journal of Neuroscience, les scientifiques à Burham Institute for Medical Research ont, pour la première fois, génétiquement programmé des cellules souches embryonnaires en cellules nerveuses une fois greffées dans le cerveau. La recherche, pas important vers le développement de nouveaux traitements pour les accidents cérébrovasculaires, les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, ainsi que d’autres affections neurologiques, révéla que les souris victimes d’un accident cérébrovasculaire manifestèrent une amélioration thérapeutique tangible suive à la greffe de ces cellules. Nulle des souris ne développa de tumeurs, ceci ayant été un échec majeur dans le cadre des essais précédents concernant la greffe de cellules souches.

Publicité

L’équipe fut dirigée par Dr. Stuart A. Lipton, Docteur en Médecine, professeur et directeur du Del E. Webb Neuroscience, Aging and Stem Cell Research Cenhter à Burnham. Le Dr. Lipton est également un neurologue clinique traitant les patients atteints de ces troubles-ci. Les collaborateurs inclurent des chercheurs de The Scripps Research Institute.

« Nous avons constaté que nous pouvions créer de nouvelles cellules nerveuses à partir de cellules souches, les greffant efficacement et aboutissant à une différence positive dans le comportement des souris, » indiqua Lipton. « Ces résultats pourraient éventuellement mener a de nouveaux traitements pour les accidents cérébrovasculaires et les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson. »

Des affections telles que les accidents cérébrovasculaires, la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et de Huntington, détruisent les cellules du cerveau, aboutissant à la perte de la parole et de la mémoire, ainsi qu’à d’autres conséquences débilitantes. En théorie, la greffe de cellules neuronales pourrait rétablir au moins la fonction cérébrale, tel que la greffe cardiaque rétablit le flot sanguin.

Avant cette recherche, le fait de créer des cellules neuronales pures à partir de cellules SE était problématique vu que les cellules en question ne se différentiaient pas toujours en neurones. Parfois, elles se transformaient en cellules gliales, auxquelles manquent plusieurs des propriétés désirables des neurones. Même en cas de création réussite de cellules neuronales, celles-ci mourraient souvent dans le cerveau suite à la greffe – un processus appelé mort cellulaire programmée ou apoptose. En outre, les cellules se développaient parfois en tumeurs.

Le Dr. Lipton résolut ce problème en poussant les cellules SE à exprimer une protéine découverte dans son laboratoire dénommée « myocyte enhancer factor 2C » (MEF2C). Le MEF2C est un facteur de transcription qui active des gènes spécifiques qui, à leur tour, incitent les cellules souches a se transformer ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-08-25 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Burnham Institute - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: cellules nerveuses derivees cellules souches greffees souris meneraient traitements cerebraux ameliores


Publicité

En savoir plus

About Burnham Institute for Medical Research
Burnham Institute for Medical Research is dedicated to revealing the fundamental molecular causes of disease and devising the innovative therapies of tomorrow. Burnham is one of the fastest growing research institutes in the country with operations in California and Florida. The Institute ranks among the top four institutions nationally for NIH grant funding and among the top 25 organizations worldwide for its research impact. Burnham utilizes a unique, collaborative approach to medical research and has established major research programs in cancer, neurodegeneration, diabetes, infectious and inflammatory and childhood diseases. The Institute is known for its world-class capabilities in stem cell research and drug discovery technologies. Burnham is a nonprofit, public benefit corporation. For more information, please visit www.burnham.org.