Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-08-25
Actualité médicale

Tags: surpeuplement -  sous-effectifs -  hopitaux -  augmentent -  niveaux -  infections -  SARM - 
Le surpeuplement et les sous-effectifs des hôpitaux augmentent les niveaux d’infections du SARM  - Actualité médicale
Le surpeuplement et les sous-effectifs des hôpitaux augmentent les niveaux d’infections du SARM

Un article de critique rédigé par un académicien de l’University of Queensland a constaté que le surpeuplement et les sous-effectifs des hôpitaux représentent deux facteurs-clé de la transmission des infections du SARM (Staphylococcus Aureus résistant à la méthicilline) dans le monde.

Publicité

Docteur Archie Clements, de la School of Population Health, signala que le surpeuplement et les sous-effectifs augmentent les niveaux d’infections du SARM, aboutissant à un séjour hospitalier plus long des patients, au blocage des lits, au surpeuplement et à plus d’infections du SARM.

La critique inclut des informations tirées de 140 articles et le Dr Clements faisait partie d’ne équipe de 7 auteurs.
L’article intitulé : « Overcrowding and understaffing in modern health-care systems: key determinants in Meticillin-Resistant Staphylococcus Aureus (MRSA) transmission” (surpeuplement et sous-effectifs des systèmes de soins de santé modernes : des déterminant clé de la transmission du Staphylococcus Aureus résistant à la méthicilline (SARM)) fut publié dans l’édition de juillet de The Lancet Infectious Diseases.

Dr Clements expliqua que le SARM est un type de Staphylococcus Aureus résistant aux antibiotiques, une bactérie répandue présenté sur la peau et dans les narines de beaucoup de gens en bonne santé.

« Le SARM colonise souvent le patients des hôpitaux sans conséquence maladive, mais, si présent dans une blessure chirurgicale ou transférée dans le sang par un cathéter intraveineux, il peut causer une infection sévère et peut-être bien mener au décès du patient, » indiqua-t-il.

Le Dr Clements explique que le surpeuplement et les sous-effectifs aboutissent a des hauts niveaux de SARM vu son impact sur l’hygiène des mains, sur le nombre de contacts entre les prestataires de soins de santé et les différents patients, sur la surcharge de dépistages et sur les programmes d’isolement et sur le surmenage du personnel.

« Le SARM empire le surpeuplement car les patients atteints de SARM demeurent plus longtemps à l’hôpital et, s’ils sont isolés dans des chambres à lits multiples, les lits non occupés par des patients souffrant du SARM sont également interdits d’accès a d’autres patients, » signala-t-il.

« Le surpeuplement et les sous-effectifs, causes ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-08-25 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Research Australia - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: surpeuplement sous-effectifs hopitaux augmentent niveaux infections SARM


Publicité

En savoir plus