Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-14
Actualité médicale

Tags:
Un cocktail de médicaments accroît la longévité des souris SLA - Actualité médicale
Un cocktail de médicaments accroît la longévité des souris SLA

Un nouveau cocktail de trois médicaments utilisé pour traiter la sclérose latérale amyotrophique (SLA), appelée aussi maladie de Lou Gehrig, pourrait allonger la longévité et retarder la progression de la maladie, selon une étude menée à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Publicité

Un nouveau cocktail de trois médicaments utilisé pour traiter la sclérose latérale amyotrophique (SLA), appelée aussi maladie de Lou Gehrig, pourrait allonger la longévité et retarder la progression de la maladie, selon une étude menée à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).
Publiée dans le numéro d'avril des Annals of Neurology, l'étude examine pour la première fois cette trithérapie dans un modèle murin de SLA. Cette recherche a bénéficié d'un partenariat dirigé par les Instituts de la recherche en santé du Canada (IRSC) et faisant appel à la collaboration de la Société canadienne de la SLA et de l'Association canadienne de la dystrophie musculaire (ACDM).
Apres avoir établi que la minocycline, antibiotique de prescription courante, freinait à elle seule la progression de la maladie et retardait la mort des souris SLA, le Dr Jean-Pierre Julien, neuroscientifique du CUSM et chercheur principal de l'étude a démontrer avec cette recherche que l'approche thérapeutique fondée sur l'association de la minocycline à deux autres médicaments est plus efficace pour retarder l'apparition de la maladie et allonger la longévité des souris SLA.
Les trois médicaments administrés sont la minocycline, antibiotique doté de propriétés anti-inflammatoires, le riluzole, médicament classique de la SLA, et la nimodipine, médicament bloquant des canaux calciques, qui sert normalement au traitement des hémorragies cérébrales et à la prévention des migraines.
Les chercheurs ont comparé la longévité, la force musculaire, la perte neuronale et la réaction inflammatoire de souris SLA nourries selon un régime ordinaire ou avec des aliments contenant le cocktail des trois médicaments. Les souris alimentées à la trithérapie ont eu une longévité significativement plus grande et une détérioration neuronale et musculaire plus tardive.

Article écrit le 2003-04-14 par auteur
Source: communiqué du Centre universitaire de santé McGill, 01/04/2003 Clarisse Lamoureux OTTAWA (st-cafr@ambafrance-ca.org ) Cette information est un extrait du BE Canada numéro 223 du 14/04/2003 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...