Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-08-29
Actualité médicale

Tags: Anomalie -  reponses -  stress -  souris -  agees - 
Anomalie dans les réponses au stress chez les souris âgées - Actualité médicale
Anomalie dans les réponses au stress chez les souris âgées

Les souris les plus âgées gèrent le mauvais repliement des protéines moins efficacement que les souris jeunes, soulignent Naidoo et al.cette semaine.

Publicité

Etant donné que le mauvais repliement des protéines peut aboutir à l’agrégation des protéines et à la neurodégénération, les cellules entament la "réaction des protéines dépliées’’ lorsque les protéines dépliées commencent à s’accumuler dans le réticulum endoplasmique (RE). Si le stress du RE continue, une voie d’apoptose induite par le RE, sera activée.

Naidoo et al.avaient montré que le manque de sommeil active la réaction des protéines dépliées chez les souris jeunes : le chaperon BiP chaperon (qui permet d’assurer un bon pliage) est régulé à la hausse et le facteur d’initiation de la traduction eIF2α est inactivé par la phosphorylation. A présent, les auteurs montrent que les niveaux de référence du BiP et le facteur de phosphorylation eIF2α étaient plus bas chez les souris âgés que ceux observés chez les jeunes souris et que les niveaux n’étaient pas altérés par le manque de sommeil.

De plus, les niveaux de référence des protéines pro-apoptotiques étaient supérieurs chez les souris âgées, et plus élevés en raison du manque de sommeil chez les souris âgées, mais pas chez les souris jeunes, sachant que la déficience de la réponse des protéines dépliées augmentent l’apoptose.

Article écrit le 2008-08-29 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Society for Neuroscience - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Anomalie reponses stress souris agees


Publicité

En savoir plus

Nirinjini Naidoo, Megan Ferber, Monali Master, Yan Zhu et Allan I. Pack