Publicité
Accueil > Actualité médicale > Radiologie et Imagerie médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2008-08-29
Actualité médicale

Tags: simple -  examen -  ultrasonore -  prevoir -  risque -  osteoporose - 
Un simple examen ultrasonore peut prévoir un risque d’ostéoporose  - Actualité médicale
Un simple examen ultrasonore peut prévoir un risque d’ostéoporose

OAK BROOK, Ill. – Un examen ultrasonore du talon pourrait prévoir si une femme présente un risque élevé de fractures dues à l’ostéoporose, révèle une nouvelle étude multicentrique publiée dans l’édition du mois de juillet du journal Radiology. Parallèlement aux facteurs de risques, dont l’âge ou la chute récente, l’ultrason sans radiation du talon peut être utilisé pour mieux choisir les femmes devant subir des tests supplémentaires de densité osseuse, à savoir un examen de DXA (dual-energy x-ray absorptiometry).

Publicité

"L’ostéoporose est un grand problème de santé public, qui augmenterait en liaison avec le vieillissement mondial de la population," précise l’auteur principal de l’étude Idris Guessous, médecin, chercheur cadre associé au Department of Internal Medicine à Lausanne University Hospital en Suisse. "L’incidence de l’ostéoporose dépassera les ressources économiques et le développement de stratégies dans le but de mieux identifier les femmes devant subir un test s’avère un besoin urgent. "

L’ostéoporose est une maladie caractérisée par une faible masse osseuse et par une deterioration du tissu osseux. Elle représente une grande menace pour la santé publique. Selon la National Osteoporosis Foundation, 10 millions d’Américains souffrent actuellement d’ostéoporose et près de 34 millions d’Américains auraient une faible masse osseuse, d’où une augmentation du risque de développement de la maladie. 80% des patients atteints de cette maladie sont des femmes.
"Les patients atteints d’ostéoporose ne reçoivent pas de traitement optimal; cela est dû à un manqué de sensibilisation générale," explique Dr. Guessous. "Une simple règle prédictive constituerait un outil clinique utile pour les fournisseurs des soins sanitaires afin d’optimaliser le dépistage de l’ostéoporose."

Dans l’étude multicentrique de trois ans, 6,174 femmes âgées de 70 à 85 ans, ne présentant aucun diagnostic formel antérieur ont été dépistées avec un ultrason quantitatif QUS (Quantitative Ultrasound) des os du talon, test de diagnostic utilisé pour évaluer la densité osseuse…Le QUS a été utilisé pour calculer l’indice de raideur, indicateur de la force des os au talon. Les chercheurs ont ajouté des facteurs de risques, à savoir l’âge, l’histoire des fractures ou une chute récente, aux résultats de l’ultrason des os du talon, en vue de développer une règle prédictive visant à estimer le risque de fractures. Les résultats ont montré que 1,464 femmes (23.7%) ont présenté un risque inférieur ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-08-29 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Radiological Society of North America - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: simple examen ultrasonore prevoir risque osteoporose


Publicité

En savoir plus

"Risque de fracture ostéoporique chez les femmes âgées: Evaluation avec le QUS et Facteurs de risques cliniques." Ont collaboré avec Dr. Guessous : Jacques Cornuz, médecin., docteur en médecine. (Lausanne University Hospital, Lausanne, Suisse), Christiane Ruffieux, docteur en médecine.(University Institute of Social and Preventative Medicine), Peter Burckhardt, M.D. (Bois-Cerf Clinic, Lausanne, Suisse) et Marc-Antoine Krieg, M.D. (Lausanne University Hospital, Lausanne, Suisse). Attribution du Journal demandée.