Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-09-01
Actualité médicale

Tags: Apparition -  preuve -  dune -  augmentation -  risque -  cancer -  suite -  utilisation -  Radium-224 -  radioactif -  therapie -  spondylarthrite -  ankylosante - 
Apparition de la preuve dune augmentation du risque de cancer suite à l’utilisation du Radium-224 radioactif dans la thérapie contre la spondylarthrite ankylosante  - Actualité médicale
Apparition de la preuve dune augmentation du risque de cancer suite à l’utilisation du Radium-224 radioactif dans la thérapie contre la spondylarthrite ankylosante

Neuhergerg – Au cours d’une étude épidémiologique, les scientifiques de l’Institute of Radiation Biology au Helmholtz Zentrum München – Centre de Recherche Allemand pour la Santé Environnementale – ont établi un taux de risque/bénéfice non favorable pour les patients souffrant de spondylarthrite ankylosante traités au Radium-224 (Rhumatologie 2008 ; 47 : 855-59).

Publicité

La spondylarthrite ankylosante (maladie de Bechterew) est une affection rhumatique inflammatoire chronique et douloureuse, associée au durcissement de la colonne vertébrale. Entre 100.000 et 150.000 cas ont déjà été diagnostiqués en Allemagne, mais des formes plus bénignes de la maladie pourraient demeurer non diagnostiquées. L’équipe de recherche, menée par Dr. Roland R. Wick, en coopération avec Dr. Elke A. Nekolla, Professeur Albrecht M. Kellerer et feu professeur Wolfgang Gössner, a effectué une étude de suivi sur le long terme portant sur 1471 patients atteints de spondylarthrite ankylosante, dont les symptômes furent traités à l’aide d’injections intraveineuse répétées de Radium-224. Un groupe de contrôle de 1324 patients atteints de spondylarthrite ankylosante traités sans l’usage de composés radioactifs et/ou de rayons X furent également étudiés.

Dans cette étude-ci, un taux élevé de leucémie fut observé, maladie maligne du système hématopoïétique : en tout, 19 cas constatés de leucémie furent documentés, en comparaison avec 6.8 cas attendus dans un groupe de population normale à l’âge et au sexe correspondant. En particulier, l’incidence de leucémie myéloïde aigue était considérablement accrue, avec 7.0 cas, en comparaison avec 1.8 de cas prévus dans une population « normale ».

En outre, 4 cas supplémentaires de maladies pré-leucémiques de la moelle épinière étaient présents dans le groupe exposé et aucun cas dans le groupe de contrôle. La fréquence de leucémie n’augmenta pas considérablement au sein du groupe de contrôle, en comparaison avec la valeur prévue pour une population normale. «

« Il est peu probable que les impuretés présentes dans la préparation de radium utilisé avant 1950 soient responsables de l’apparition accrue de maladies myéloprolifératives au sein du groupe exposé ici, » commenta le Dr. Roland R. Wick. « En outre, l’incidence accrue de leucémie est en accord avec les observations expérimentales impliquant le traitement d’animaux à l’aide de radio-isotopes similaires émetteurs ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-09-01 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Institute of Radiation Biology au Helmholtz Zentrum München - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Apparition preuve dune augmentation risque cancer suite utilisation Radium-224 radioactif therapie spondylarthrite ankylosante


Publicité

En savoir plus

Verwaltungsgericht Köln, 24 L 592/06, S. 3: "Aufgrund des Leukämierisikos werte auch die Kommission für Qualitätssicherung der Deutschen Gesellschaft für Rheumatologie die [224Ra]Radiumchlorid-Behandlung als obsolete Therapie".