Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-09-01
Actualité médicale

Tags: facteurs -  vitaux -  developpement -  lymphome -  survie - 
Découverte de facteurs vitaux concernant le développement du lymphome et la survie  - Actualité médicale
Découverte de facteurs vitaux concernant le développement du lymphome et la survie

Des expériences sur de nouveaux modèles de souris indiquent des cibles thérapeutiques.

Publicité

Les chercheurs au National Jewish Médical and Research Center ont découvert un facteur important dans le développement des lymphomes à cellules B, l’une des formes de cancer à croissance la plus rapide. Le récepteur à cellules B à la surface des cellules B peut coopérer avec l’oncogène MYC afin d’accélérer le développement des lymphomes. L’équipe de recherche menée par Yosef Refaeli, Docteur en médecin et professeur assistant de pédiatrie au National Jewish Medical and Research Center, révéla également que la perturbation des signaux du récepteur des cellules B peut inhiber la croissance des tumeurs. La recherche est publiée dans l’édition du 24 juin de la revue PLos Biology.

« Les lymphomes non-hodgkiniens, dont 90% sont des lymphomes à cellules B, sont devenus plus prévalents de 855 au cours des 20 dernières années, étant la seule forme de cancer à avoir une telle croissance, » indiqua le Dr Refaeli. « Nos résultats ont indiqué que le récepteur de cellules B et ses voies de signalisations représentent des cibles thérapeutiques prometteuses des lymphomes à cellules B. »

Le lymphome non-Hodgkinien est un cancer de lymphocytes, des cellules du système immunitaire dénommées lymphocytes T et Cellules B. Près de 66.000 nouveaux cas de lymphomes non-Hodgkiniens sont diagnostiqués chaque année aux Etats-Unis et près de 19.000 personnes en meurent.

Il est bien connu que l’oncogène MYC joue un rôle crucial dans le développement des lymphomes. Toutefois, l’une des questions non résolues est de savoir si le récepteur de cellules B présent sur la surface des cellules B jouerait également un rôle important.

Lorsque le récepteur de cellules B se lie à des molécules d’envahisseurs étrangers, appelés antigènes, il envoie un signal qui pousse les cellules B à proliférer et à produire des anticorps. Les anticorps se lient aux molécules étrangères et marquent les envahisseurs en ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-09-01 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: PLos Biology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: facteurs vitaux developpement lymphome survie


Publicité

En savoir plus