Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-09-05
Actualité médicale

Tags: depistage -  symptomes -  simple -  test -  sanguin -  ameliorent -  detection -  precoce -  cancer -  ovaire - 
Le dépistage des symptômes et un simple test sanguin améliorent la détection précoce du cancer de l’ovaire  - Actualité médicale
Le dépistage des symptômes et un simple test sanguin améliorent la détection précoce du cancer de l’ovaire

SEATTLE – Selon les nouvelles conclusions de chercheurs au Fred Hutchinson Cancer Research Center publiées dans l’édition en ligne de CANCER, les rapports de femmes sur les symptômes persistants et récemment apparus liés au cancer de l’ovaire – douleurs abdominales ou pelviennes, difficultés à manger ou le gonflement rapide et ballonnement abdominal – combinés au test sanguin CA125 pourrait améliorer la détection précoce du cancer de l’ovaire de 20%.

Publicité

La recherche a constaté que lorsqu’utilisés à part, un simple questionnaire de dépistage de symptômes à quatre questions et le test sanguin du cancer de l’ovaire CA125 détectent chacun près de 60% des femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire en premières phases et 80% de celles souffrant des phases avancées de la maladie. Cette étude a observé que, lorsqu’utilisés ensemble, le questionnaire et le test sanguin pourraient augmenter les taux de détection des phases précoces à plus de 80% et celles des phases avancées à plus de 95%.

« Evidemment, c’est l’augmentation de la détection de la maladie en phase première qui est la plus intéressante, » indiqua l’auteur principal M. Robyn Andersen, Docteur en Médecine, membre associé de la Public Health Sciences Division au Hutchinson Center. Les taux de guérison pour les femmes diagnostiquées, lorsque la maladie est limitée à l’ovaire, est approximativement de 70 à 90%. Toutefois, plus de 70% des femmes souffrant d’un cancer de l’ovaire sont diagnostiquées de la maladie à phase avancée, où le taux de survie n’est que de 20 à 30%.

« La recherche indique que si une femme présente un ou plusieurs symptômes nouveaux pour elle, s’étant manifestés au cours de l’année précédente, et si les symptômes apparaissent presque quotidiennement ou 12 fois par mois au moins, cela veut dire qu’il faudrait consulter et discuter avec un médecin, » explique Andersen. « Cela ne sera probablement pas un cancer de l’ovaire, tel que les grosseurs mammaires ne sont pas un cancer du sein, mais ils représentent toujours un signe valant la peine d’être examiné par le médecin afin d’évaluer si le test sanguin CA125 et l’échographie transvaginale sont de mise. »

L’évaluation des symptômes inclue dans l’index du dépistage des symptômes pourrait déjà être effectuée par certains médecins, en se fondant sur un communiqué consensuel ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-09-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Fred Hutchinson Cancer Research Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: depistage symptomes simple test sanguin ameliorent detection precoce cancer ovaire


Publicité

En savoir plus

For the just-published study, the researchers administered the symptom questionnaire to 75 women about to undergo surgery for pelvic masses who were later diagnosed with ovarian cancer (the case group), and 254 healthy women at high risk for ovarian cancer due to a family history of the disease (the control, or comparison, group). The cases were recruited through Pacific Gynecology Specialists at Swedish Medical Center in Seattle, and the controls were recruited through the Ovarian Cancer Early Detection Study, a joint project of the Hutchinson Center and the Marsha Rivkin Center for Ovarian Cancer Research.