Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-09-05
Actualité médicale

Tags: medicament -  leucemie -  sauver -  vies -  patients -  victimes -  accident -  cerebrovasculaire - 
Un médicament contre la leucémie pourrait sauver les vies de patients victimes d’un accident cérébrovasculaire  - Actualité médicale
Un médicament contre la leucémie pourrait sauver les vies de patients victimes d’un accident cérébrovasculaire

Des études sur des souris révèlent pourquoi le tPA pourrait endommager le cerveau.

Publicité

(New York, 22 juin) – Le médicament tPA est le traitement le plus efficace actuellement disponible pour les patients victimes d’un accident cérébrovasculaire, mais sa sûreté se limite aux trois premières heures après l’apparition des symptômes. Après cela, le tPA pourrait causer un saignement dangereux dans le cerveau. Néanmoins, dans une étude parue le 22 juin dans Nature Medicine, des chercheurs de la branche de Stockholm de la Ludwig Institute for Cancer Research (LICR) et de l’University of Michigan Medical School révèlent que ces problèmes sont surmontables si le tPA est combiné au médicament contre la leucémie, imatinib (Gleevec®). Les résultats démontrent que l’imatinib réduit considérablement le risque de saignement associé au tPA chez les souris, même lorsque ce dernier est administré 5 heures après que l’accident cardiovasculaire se soit manifesté. L’équipe de la LICR, en collaboration avec le Karolinska University Hospital à Stockholm, planifie actuellement un essai clinique en vue de tester l’imatinib sur les patients victimes d’un accident cérébrovasculaire.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 80% des 15 millions d’accidents cérébrovasculaires qui ont lieu chaque année sont causés par un type de caillots sanguins dans le cerveau que le tPA peut dissoudre. Actuellement, moins de 3% des patients atteints de ce type d’accident cérébrovasculaire reçoivent du tPA car la marge étroite de sûreté est souvent dépassée le temps que le patient atteigne l’hôpital et soit diagnostiqué. Si l’essai clinique portant sur ces patients-là en Suède confirme les résultats de l’étude actuelle, il existe une grande chance que l’imatinib ou des médicaments similaires soient administrés aux patients victimes d’un accident cérébrovasculaire et, ce, afin d’élargir la fenêtre thérapeutique du tPA.

La base de cette nouvelle proposition est le facteur de croissance clé PDGF-CC, qui s’est récemment avéré contrôler la barrière sang/cerveau (structure qui séparé normalement ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-09-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Ludwig Institute for Cancer Research - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: medicament leucemie sauver vies patients victimes accident cerebrovasculaire


Publicité

En savoir plus

This study was conducted by investigators from: Ludwig Institute for Cancer Research, Stockholm Branch, Sweden; University of Michigan Medical School, Ann Arbor, USA; Karolinska Institute, Stockholm, Sweden; University of Maryland, Baltimore, USA; and Emory University, Atlanta, USA. Funding was provided by the Ludwig Institute for Cancer Research, the National Institutes of Health, the Novo Nordisk Foundation, the Swedish Research Council, the Swedish Cancer Foundation, the LeDucq Foundation and the Inga-Britt and Arne Lundberg Foundation.