Publicité
Accueil > Revue de presse > Sanofi Aventis
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-09-03
Revue de presse

Tags: Analyse Complementaire -  etude ATHENA Montre -  Multaq -  dronedarone -  Risque d Accident Vasculaire Cerebral -  Fibrillation Auriculaire - 

Une Analyse Complémentaire de l'étude ATHENA Montre que Multaq(R) (dronédarone) Réduit le Risque d'Accident Vasculaire Cérébral chez des Patients atteints de Fibrillation Auriculaire - Revue de presse
Une Analyse Complémentaire de l'étude ATHENA Montre que Multaq(R) (dronédarone) Réduit le Risque d'Accident Vasculaire Cérébral chez des Patients atteints de Fibrillation Auriculaire

PARIS, September 3 /PRNewswire/ -- - Cette analyse a montré que Multaq(R) (dronédarone) réduisait le risque d'accident vasculaire cérébral de 34% chez des patients atteints de fibrillation auriculaire ou de flutter auriculaire recevant déjà un traitement antithrombotique adapté

Publicité




Les résultats d'une analyse post-hoc des données de l'étude
ATHENA ont été présentés aujourd'hui lors d'une session scientifique du
congrès 2008 de la Société Européenne de Cardiologie à Munich en Allemagne.
Les précédents résultats de l'étude ATHENA ont montré que Multaq(R), un
médicament en cours de développement, réduisait significativement de 24 % (p
= 0,00000002) le risque d'hospitalisation cardiovasculaire ou de décès toutes
causes (critère de jugement principal de l'étude) comparé au groupe placebo,
en complément des traitements conventionnels.


Une analyse post-hoc des résultats de l'étude ATHENA portant
sur un critère d'évaluation secondaire non pré-spécifié, révèle que Multaq(R)
réduit le risque d'accident vasculaire cérébral (ischémique ou hémorragique)
de 34 % (46 vs 70 événements respectivement, p = 0,027) chez des patients qui
présentaient une fibrillation auriculaire ou un flutter auriculaire et
faisaient déjà l'objet d'un traitement adapté par antithrombotiques.


La réduction significative du risque d'accident vasculaire
cérébral (AVC) s'est ajoutée à l'effet du traitement antithrombotique
(anticoagulant oral et/ou antiagrégant plaquettaire). De même que pour le
critère de jugement principal de l'étude qui rassemblait hospitalisations
cardiovasculaires et décès, cet effet s'est manifesté tôt et s'est maintenu
tout au long de la période de suivi de l'étude (12 à 30 mois).


''Les données de l'étude ATHENA marquent un changement de
paradigme dans la prise en charge de la fibrillation auriculaire, puisque
c'est la première fois qu'un antiarythmique a un impact sur le risque
d'hospitalisation cardiovasculaire ou de décès toutes causes confondues.
L'accident vasculaire cérébral est une complication fréquente et grave de la
fibrillation auriculaire. Il représente une cause majeure de décès et de
handicap à long terme. Ces nouveaux résultats démontrent le profil unique de
Multaq(R), au-delà de son activité intrinsèque sur le maintien du rythme
sinusal et le contrôle de la fréquence cardiaque'' a déclaré le Professeur
Stuart Connolly, du Service de Cardiologie de l'université Mc Master,
Hamilton Canada, et co-investigateur principal ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2008-09-03 par Sanofi Aventis
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus