Publicité
Accueil > Revue de presse > Biopartners Holdings AG
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-09-23
Revue de presse

Tags: Biopartners -  donnees -  innocuite -  efficacite -  hormone de croissance recombinante humaine en version durable -  resultat -  LB03002 -  ESPE 2008 - 
Biopartners présente des données sur l'innocuité et l'efficacité de l'hormone de croissance recombinante humaine en version durable, en résultat d'une étude sur trois ans (LB03002) à la rencontre ESPE 2008  - Revue de presse
Biopartners présente des données sur l'innocuité et l'efficacité de l'hormone de croissance recombinante humaine en version durable, en résultat d'une étude sur trois ans (LB03002) à la rencontre ESPE 2008

L'hormone LB03002 fera l'objet d'une demande d'autorisation de commercialisation auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMEA) en 2009.

Publicité

BAAR, Suisse--Biopartners GmbH a présenté aujourd'hui les données provenant d'un essai portant sur l'innocuité et l'efficacité, réalisé sur trois ans auprès d'enfants souffrant d'une insuffisance de l'hormone de croissance (GHD), de son hormone de croissance recombinante humaine en version durable et en dose hebdomadaire (SR-hGH; LB03002) lors de la rencontre annuelle de la Société Européenne d'Endocrynologie Pédiatrique qui s'est tenue à Istanbul.

Ces données-clé en provenance d'un essai de phase II/III - nominées pour le trophée "President Poster Award" lors de la rencontre ESPE - ont montré que, chez les enfants souffrant d'une insuffisance de l'hormone de croissance (GHD), l'hormone LB03002 a démontré une innocuité et une efficacité équivalentes à celles des produits de référence existants en dose quotidienne. Biopartners a également progressé dans ses essais portant sur la phase III pivot d'essai d'hormone de croissance humaine recombinante en version durable chez les enfants et les adultes souffrant d'une insuffisance de l'hormone de croissance (GHD) et s'apprête à soumettre une demande d'autorisation de commercialisation auprès de l'Agence européenne des Médicaments(EMEA) en 2009.

"Nous sommes ravis de cette nouvelle, qui, nous estimons, confirme notre avance dans ce domaine thérapeutique majeur dans lequel nous nous trouvons tous depuis longtemps dans l'attente d'une nouvelle modalité de traitement," a commenté M. Jean-Noël Treilles, PDG de Biopartners. "Dans le secteur pédiatrique notamment, nous estimons que la formule hebdomadaire d'hormone de croissance constituera une différence majeure. Elle contribuera à ce que les enfants soient davantage flexibles en vue d'une thérapie durable à long terme, et par conséquent à de meilleurs résultats de traitement. Grâce à cette étude portant sur une période de trois ans, nous avons établi un nouveau jalon en vue de la soumission d'une demande d'autorisation réglementaire auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMEA) en 2009. Nous sommes confiants que l'innocuité ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-09-23 par Biopartners Holdings AG
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

À propos de Biopartners Holdings AG

Installée à Baar, en Suisse, avec une filiale en Allemagne, Biopartners est une société mondiale de produits biopharmaceutiques et un leader dans le champ émergent des biosimilaires (produits biopharmaceutiques multi-source). La mission de Biopartners est de mettre au point des produits biopharmaceutiques de "première génération" et des formules innovantes de produits biopharmacutiques "seconde génération",notamment des formules à long terme susceptibles d'améliorer la conformité des patients. Biopartners met au point un éventail complet de produits biopharmaceutiques susceptibles d’offrir des avantages thérapeutiques cliniques dans de nombreux domaines thérapeutiques.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.