Publicité
Accueil > Revue de presse > Nanobiotix
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-09-23
Revue de presse

Tags: Nanobiotix -  brevet europeen -  protection -  plate-forme anticancereuse nanoXray - 
Nanobiotix annonce la sortie d'un brevet européen de protection de sa plate-forme anticancéreuse nanoXray™  - Revue de presse
Nanobiotix annonce la sortie d'un brevet européen de protection de sa plate-forme anticancéreuse nanoXray™

PARIS--Nanobiotix, une société de nanomédecine émergeante qui se consacre à la thérapie anticancéreuse, a annoncé aujourd'hui que l'Office Européen des Brevets (EPO) avait délivréle brevet n° 1744789à la société, pour ses "nouvelles particules activables pouvant être utilisées dans le secteur de la santé."

Publicité

Plus précisément, ce brevet protège "les particules composites susceptibles de générer des radicaux libres ou de la chaleur en phase d'excitation par les rayons X, et l'utilisation desdites particules dans le domaine de la santé, notamment humaine. Ces particules inventives contiennent un noyau inorganique voire parfois organique, et peuvent être activées in vivo, dans le but de cataloguer ou de modifier des cellules, des tissus ou des organes. (La protection brevetée) porte également sur les méthodes de production desdites particules, et les compositions pharmaceutiques ou de diagnostic les contenant."

"Nous sommes extrêmement ravis que nano Xray, notre technologie de plate-forme, , soit désormais protégée par un brevet dans l'Union Européenne. Nous estimons que nous allons prochainement recevoir une protection brevetée identique également aux Etats-Unis, " a déclaré Laurent Lévy, Ph.D., Président et PDG de Nanobiotix et Co-Président de la Plate-forme Technologique Française sur la Nanomédicine (FTPN). "L'objectif de NanoXray est de permettre la destruction précise des cellules cancéreuses grâce àl'application contrôlée d'un rayon X standard en provenance d'une source d'énergie provenant de l'extérieur du corps. Il va sans dire que la protection de cette propriété intellectuelle est la clé du succès commercial à long terme."

"La plate-forme nanoXray permet de générer de manière contrôlée les réactions physiques de cellules ciblées lorsque celles-ci sont déclenchées par l'application d'une source d'énergie externe- celle d'un rayon X standard. Ceci pourra être, dans un futur proche, source de ramifications considérables en matière de thérapie anticancéreuse," a ajouté Paras N. Prasad, Ph.D., l'une des principales autorités mondiales en matière de nanotechnologie, co-fondateur de Nanobiotix et Directeur de l'exécutif de l'Institute for Lasers, Photonics and Biophotonics de SUNY (Buffalo).

Article écrit le 2008-09-23 par Ronald Trahan Associates Inc.
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

A PROPOS DE NANOBIOTIX

Nanobiotix est une société émergente spécialisée dans la nanomédecine qui associe les avancées spectaculaires de la nanotechnologie et de la biologie moléculaire pour développernanoXray™— une plateforme technologique prévue pour être "activée" et "désactivée" à l'extérieur du corps dans le but de traiter sélectivement une variété de cancers de manière sûre et non invasive. L'utilisation de nanoXrayest destinée à résoudre le plus important désavantage de la radiothérapie: la destruction de tissu sain et ses effets secondaires délétères ultérieurs lorsqu'une dose élevée de rayons X s'impose. Au coeur d'une nanoparticule nano Xray se trouve une substance inactive et inerte — pas un médicament— qui peut être activée afin d'augmenter localement (intra-tumeur) la dose de rayons X, un procédé qui doit entraîner une efficacité plus élevée. Après que les nanoparticules nanoXray se soient accumulés dans les tissus cibles , un rayon X standard est appliqué dans le but de produire un effet thérapeutique local, conçu pour détruire uniquement les cellules tumorales ciblées. Ce mécanisme suggère un contrôle total de l'effet thérapeutique recherché.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.