Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-10-20
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  decouvrent -  gene -  calvitie1homme7serait -  expose -  risque - 
Des chercheurs découvrent le gène de la calvitie : 1 homme sur 7 serait exposé à un risque - Actualité médicale
Des chercheurs découvrent le gène de la calvitie : 1 homme sur 7 serait exposé à un risque

Des scientifiques de McGill, du King's College et de GSK percent le mystère de la calvitie androgénétique.

Publicité

Des chercheurs de l'Université McGill, du King's College de Londres et de la société GlaxoSmithKline Inc. ont identifié deux variantes génétiques qui, lorsqu'elles sont présentes ensemble chez les hommes de race blanche, multiplient jusqu'à sept fois le risque de calvitie androgénétique de type masculin, aussi appelée calvitie hippocratique. Les résultats de leur recherche seront publiés dans le numéro du 12 octobre prochain de la revue Nature Genetics.

Environ le tiers des hommes seront touchés par la calvitie androgénétique avant l'âge de 45 ans. Or, ce phénomène capillaire entraîne des répercussions sociales et économiques considérables : les dépenses attribuables aux greffes de cheveux ont atteint plus de 115 millions de dollars en 2007 aux États-Unis seulement, tandis que les revenus mondiaux tirés de la vente de traitements médicaux visant à combattre la calvitie androgénétique ont récemment dépassé les 405 millions de dollars. La calvitie androgénétique est la forme la plus répandue d'alopécie. Elle se caractérise par une perte de cheveux qui évolue de façon prévisible; les tempes commencent d'abord par se dégarnir, puis la lisière des cheveux s'éloigne graduellement du front jusqu'à prendre la forme distinctive d'un M. On estime que ce type de calvitie est héréditaire dans plus de 80 % des cas.
Le Dr Vincent Mooser, de GlaxoSmithKline, le Dr Brent Richards, de la Faculté de médecine de l'Université McGill et de l'Hôpital général juif affilié à McGill, ainsi que le Dr Tim Spector, du King's College, ont dirigé cette recherche. Avec leurs collègues de l'Islande, de la Suisse et des Pays-Bas, ils ont procédé à une étude d'association à l'échelle du génome auprès de 1125 hommes de race blanche chez qui la calvitie androgénétique avait fait l'objet d'une évaluation. Les chercheurs ont ainsi découvert deux variantes génétiques auparavant inconnues sur le chromosome 20 susceptibles d'augmenter de façon ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-10-20 par McGill University
Source: McGill University Accéder à la source

Mots clés: chercheurs decouvrent gene calvitie1homme7serait expose risque


Publicité

En savoir plus