Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-03-11
Actualité médicale

Tags: LDL -  cholesterol -  patients -  maladie coronarienne - 
Quelle valeur de LDL cholestérol faut-il atteindre chez les patients ayant une maladie coronarienne stable - Actualité médicale
Quelle valeur de LDL cholestérol faut-il atteindre chez les patients ayant une maladie coronarienne stable

Selon l'éditorial du Dr Bertram Pitt, paru dans New England Journal of Medecine de mars 2005 l'évidence de l'action favorable des statines dans le traitement des coronaropathies stables ne cesse se renforcer.

Publicité

Selon l'éditorial du Dr Bertram Pitt, paru dans New England Journal of Medecine de mars 2005 l'évidence de l'action favorable des statines dans le traitement des coronaropathies stables ne cesse se renforcer.

Les recommandations actuelles sont qu'il faudrait arriver à moins de 100 mg par dl de LDL cholestérol chez les patients avec une coronaropathie stable et à 70 mg par dl chez les patients à risque élevé. Cependant beaucoup de cliniciens ont suggéré que le taux de 70 mg par dl chez les patients avec des maladie stables serait également à atteindre.

Dans l'étude TNT 15.464 patients ayant un taux moyen de LDL cholestérol de 130 à 250 mg par dl furent suivis et traitées par 10 mg d'atorvastatine par jour pendant huit semaines. A ce moment les patients avec un LDL cholestérol inférieur à 130 mg par dl furent séparés en deux groupes, l'un continuant à prendre 10mg d'atorvastatine par jour et l'autre 80 mg d'atorvastatine.

Après une utilisation de 4,9 années, les patients ayant reçu 10 mg d'atorvastatine par jour eurent un LDL cholestérol moyen de 100 mg par dl tandis que les patients ayant reçu 80 mg d'atorvastatine par jour eurent un LDL cholestérol moyen de 77 mg par dl. La grande réduction du LDL cholestérol avec des doses plus élevées de statines fut associée avec une réduction relative du risque d'événements majeurs cardio vasculaires, incluant le décès, l'infarctus du myocarde et les événements vasculaires cérébraux. La conclusion de l'étude TNT fut qu'en atteignant les taux approximatifs de 70 mg par dl on pouvait réduire l'incidence des événements cardio vasculaires et cérébraux vasculaires.

Il n'y eut cependant aucune réduction de la mortalité globale. Avant que cette stratégie puisse être adoptée l'auteur de l'éditorial souhaite un moment de réflexion étant donné que bien que le taux des événements ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-03-11 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: LDL cholesterol patients maladie coronarienne


Publicité

En savoir plus