Publicité
Accueil > Actualité médicale > Appareil digestif
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2008-11-05
Actualité médicale

Tags: lactobacilles -  traitent-elles -  maladies -  liees -  Helicobacter -  pylori - 
Comment les lactobacilles traitent-elles les maladies liées à l’Helicobacter pylori ?  - Actualité médicale
Comment les lactobacilles traitent-elles les maladies liées à l’Helicobacter pylori ?

Certaines études ont démontré que l’H. Pylori stimule la libération d’interleukine-8 (IL-8) de l’épithélium gastrique, donnant lieu à l’inflammation de la muqueuse gastrique et jouant un rôle crucial dans la pathogenèse des infections de l’H. Pylori.

Publicité

Le lipopolysaccharide de l’H. Pylori (LPS-H. pylori) est l’instigateur principal de la production d’IL-8 induite par l’H. pylori via l’activation de la voie d’un récepteur Toll-like 4 (TLR4) dans l’épithélium gastrique. Prenant en considération le fait que l’H. pylori soit une espèce indigène dans la microflore gastrique incluant des lactobacilles et l’hypothèse que la perturbation du micro-écosystème gastrique jouât un rôle plus important dans les mécanismes pathogénétiques de l’H. pylori, la dispersion de l’H. pylori ne semble pas justifiée aux yeux de tout le monde. La spéculation sur la validité de la restitution du micro-écosystème gastrique a été démontrée par les effets thérapeutiques de l’administration des lactobacilles sur les maladies associées à l’H. pylori. Toutefois, le fait que les lactobacilles inhibent la production de l’IL-8 induite par le LPS-pylori à travers le blocage de la voie TLR4 activée par le LPS-pylori n’a pas été bien étudié.

Un article de recherche paru le 28 aout 2008 dans le World Journal of Gastroenterology traite de cette question. L’équipe de recherche dirigée par le Prof. Hong-Sheng Ma du West China Hospital de Sichuan University, traita des cellules SGC-7901 avec un lipopolysaccharide de la souche Sydney 1 de l’H. pylori (LPS-SS1 H. pylori) en l’absence ou la présence de prétraitement par Lactobacillus bulgaricus viable (LBG). Les résultats indiquèrent que le LBG viable bloque la voie TLR4 activée par LPS-SS1 H. pylori dans les cellules SGC-7901, aboutissant à l’effet inhibiteur de la production d’IL-8 stimulée par le LPS-SS1 H. pylori. Etant donné que certaines preuves indiquèrent que le supernageant s’étant remit de la culture MRS broth pour lactobacilles contenait certaines protéines solubles dormantes secrétées par les lactobacilles, les cellules SGC-7901 furent traitées au LPS-SS1 H. pylori en l’absence ou la présence de prétraitement, le supernageant s’étant remis de la culture MRS broth ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-11-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: World Journal of Gastroenterology Accéder à la source

Mots clés: lactobacilles traitent-elles maladies liees Helicobacter pylori


Publicité

En savoir plus