Publicité
Accueil > Actualité médicale > Appareil digestif
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-11-05
Actualité médicale

Tags: Approche -  potentielle -  traitement -  infection -  virale -  hepatite - 
Approche potentielle au traitement de l’infection virale de l’hépatite B   - Actualité médicale
Approche potentielle au traitement de l’infection virale de l’hépatite B

Les cellules eucaryotes emploient de multiples stratégies de signalisation du checkpoint et de mécanismes de réparation de l’ADN afin de contrôler et de réparer l’ADN endommagé. Il existe deux branches dans la voie de réaction du checkpoint – l’ATM (ataxia telangiectasia-mutated) et l’ATR (ATM-Rad3-related). Plusieurs virus sont connus aujourd’hui pour interagir avec la perception des lésions de l’ADN et le mécanisme de réparation.

Publicité

Ces virus ont développé des tactiques afin d’éliminer, d’éviter ou d’exploiter plusieurs aspects de la réaction aux lésions de l’ADN de la cellule hôte. Les stratégies incluent l’activation de protéines de réparation ou le ciblage de facteurs cellulaires spécifiques pour la dégradation ou la mauvaise localisation. L’exploitation de l’activation de la voie d’endommagement de l’ADN à travers la reproduction virale dans le but de générer des médicaments antiviraux devrait être étudiée. Dans le cas du virus d’immunodéficience humaine (VIH), il a été clairement déterminé que la prévention de l’intégration virale inhibe la reproduction virale et favorise l’apoptose cellulaire. Ainsi, l’inhibiteur ku55933 spécifique à l’ATM peut inhiber la reproduction du VIH dans les lymphocytes T primaires.

Malgré la disponibilité d’un vaccin efficace et sûr, l’infection chronique du virus de l’hépatite B demeure un grave problème de santé dans le monde. Le traitement par interféron n’est efficace que pour un tiers des patients et donne lieu à des effets secondaires considérables. Le traitement sur le long terme par lamivudine (lam) analogue nucléoside de seconde génération inhibe efficacement la reproduction du VHB manifestant des mutations polymérases virales fréquentes. Nous avons observé que l’infection du VHB déclenche une réaction à l’endommagement de l’ADN dépendante de l’ATR, aboutissant à des niveaux élevés de phosphorylation de l’ATR et du Chk1 ; néanmoins, la signalisation checkpoint de l’ATR fut bloquée en aval de la voie dépendante de p53 afin d’éviter l’apoptose par dégradation de p21. Nous avons conçu une stratégie visant à choisir de nouveaux médicaments qui inhibent un gène cellulaire nécessaire à la reproduction du VHB ou rétablissent une réaction calee par le VHB dans la voie d’endommagement de l’ADN du ATR.

Un article de recherche paru le 28 aout 2008 dans le World Journal of Gastroenterology traite cette question. L’équipe de recherche dirigée par ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-11-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: World Journal of Gastroenterology Accéder à la source

Mots clés: Approche potentielle traitement infection virale hepatite


Publicité

En savoir plus