Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-11-05
Actualité médicale

Tags: traitements -  actives -  lumiere -  resoudre -  problemes -  SARM -  operation - 
Des traitements activés par la lumière pourraient résoudre les problèmes de SARM après une opération  - Actualité médicale
Des traitements activés par la lumière pourraient résoudre les problèmes de SARM après une opération

Des colorant « tueurs » pouvant éliminer les bactéries aideraient à résoudre le problème des « superbugs » auxquels font face les patients ayant subi une opération chirurgicale : voilà ce que les scientifiques se sont vus annoncé le 10 septembre 2008 au cours de la réunion d’automne de la Society for General Microbiology tenue au Trinity College, à Dublin.

Publicité

« Nous avons révélé que 99% des bactéries Staphylococcus aureus potentiellement dangereuses présentes dans les blessures infectées peuvent être éliminées à l’aide d’un colorant vert libérant des molécules toxiques lorsqu’il est activé par une lumière presqu’infrarouge, » a indiqué le Docteur Ghada Omar de l’University College London, au RU.

La lumière presqu’infrarouge est communément utilisée dans le cadre des fibres optiques et des télécommunications car elle traverse facilement le verre. Les chercheurs ont récemment découvert qu’elle peut être utilisée avec un colorant afin d’éliminer les bactéries qui infectent les blessures et les brûlures. Le colorant utilisé, dénommé vert d’indocyanine, est inoffensif aux êtres humains et inactif dans le noir. Néanmoins, il libère des molécules toxiques qui éliminent rapidement les bactéries lorsqu’il est activé par les longueurs d’onde lumineuses correspondantes.

« Les matières chimiques produites lorsque le colorant est activé atteignent les bactéries de manières tellement nombreuses que celles-ci ne pourront jamais développer de résistance au traitement, » expliqua le Dr. Omar. Ceci rend donc le colorant idéal – et probablement la seule option – pour traiter les infections comportant des bactéries résistantes aux médicaments, y compris le SARM. »

Les blessures infectées représentent un problème majeur pour des milliers de patients hospitalisés chaque année, et près de 9% des infections à l’hôpital sont attrapées au cours de chirurgies, contribuant à 77% des décès aux suites d’opérations chirurgicales. Ces infections augmentent en moyenne la période de séjour hospitalier de 10 jours, accroissant le coût au NHS (Service de Santé National) de deux fois et demi, jusqu'à 2,400£ par patient.

Le nouveau traitement antimicrobien activé par la lumière est moins efficace lorsque les tissus infectés présentent de bas niveaux d’oxygène. Ce problème est répandu parmi les blessures dont les systèmes sanguins ont été endommagés ou les blessures éloignées du système vasculaire principal du corps. ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-11-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Society for General Microbiology Accéder à la source

Mots clés: traitements actives lumiere resoudre problemes SARM operation


Publicité

En savoir plus