Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-11-12
Actualité médicale

Tags: procede -  laser -  reproduire -  autant -  oeuvres -  motifs -  proteiques - 
Un nouveau procédé laser permet de reproduire autant des œuvres d'art que des motifs protéiques - Actualité médicale
Un nouveau procédé laser permet de reproduire autant des œuvres d'art que des motifs protéiques

Montréal, le 11 novembre 2008 – Des chercheurs canadiens ont mis au point une nouvelle technique pour organiser des protéines avec une précision micrométrique qui leur a permis de reproduire des environnements cellulaires complexes et une version miniaturisée d’une peinture célèbre.

Publicité

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Lab on a Chip, des scientifiques de l’Université de Montréal, du Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, de l’Université McGill et de l’Institut neurologiques de Montréal ont mis au point une technologie laser capable de reproduire les motifs protéiques qui entourent les cellules vivantes. Cette technique pourrait déboucher sur des percées majeures dans le domaine de la neurologie.

Pour illustrer la précision micrométrique de leur nouvelle technique, les chercheurs ont reproduit le chef-d’œuvre du grand peintre hollandais Johannes Vermeer, La jeune fille à la perle, en dimension miniature de 200 microns de largeur ou l’équivalent de l’épaisseur de deux cheveux. Les chercheurs ont également employé leur technique pour reproduire l’environnement cellulaire complexe du cerveau.

« Nous avons créé un système capable de fabriquer les méthodes complexes de culture des cellules » affirme Santiago Costantino, auteur principal de l’étude et chercheur à l’Université de Montréal et au Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

« Selon nous, cette technique s’applique particulièrement bien à la recherche en neurologie et en immunologie. Ce système permet en effet de tracer un gradient chimique pour diriger la croissance des fibres nerveuses, un élément très utile pour l’étude des nerfs endommagés et de leur réparation. »

Souple et précis

Utilisant la technique d’absorption de protéines par décoloration assistée par laser (laser-assisted protein adsorption by photobleaching – LAPAP), l’équipe de scientifiques a appliqué des molécules étiquetées par fluorescence à des lamelles de verre et créé des motifs de protéines similaires à ceux qui existent dans le corps humain. Ils ont également démontré la souplesse et la précision de cette technique en reproduisant une version microscopique fluorescente de La jeune fille à la perle.

« Nous croyons que la souplesse, la précision et la facilité d’utilisation de cette technique ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-11-12 par University of Montreal
Source: University of Montreal Accéder à la source

Mots clés: procede laser reproduire autant oeuvres motifs proteiques


Publicité

En savoir plus

Au sujet de l’étude

L’article « Patterning protein concentration using laser-assisted adsorption by photobleaching, LAPAP », publié dans Lab on a Chip, est une collaboration de Santiago Costantino et Jonathan M. Bélisle de l’Université de Montréal et du Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, et de James P. Correia, Paul W. Wiseman et Timothy E. Kennedy de l’Université McGill et de l’Institut de neurologie de Montréal.

Partenaires de la recherche

Cette étude a été financée grâce à des subventions du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, du Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies, des Instituts de recherche en santé du Canada et du Fonds de la recherche en santé du Québec.