Publicité
Accueil > Revue de presse > Novartis
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2008-10-07
Revue de presse

Tags: Novartis - 
Une nouvelle étude montre les bienfaits potentiels du traitement innovant Anti-IgE basé sur Xolair(R) pour les enfants souffrant d'un asthme allergique modéré à sévère - Revue de presse
Une nouvelle étude montre les bienfaits potentiels du traitement innovant Anti-IgE basé sur Xolair(R) pour les enfants souffrant d'un asthme allergique modéré à sévère

BALE, Suisse, October 7 /PRNewswire/ -- - Les résultats démontrent que Xolair réduit de façon significative les attaques d'asthme chez les enfants âgés de six à onze ans(1) - Xolair représente potentiellement une approche innovante pour le traitement des enfants asthmatiques en ciblant l'IgE, une cause de base dans les symptômes de l'asthme allergique

Publicité

- L'asthme est la maladie chronique la plus courante de l'enfance
affectant jusqu'à 20 % des enfants dans certains pays(2) ; environ 78 %
des cas sont associés à un IgE élevé(3)

- Xolair est actuellement autorisé pour les adultes et les adolescents -
des soumissions sont prévues dans le monde entier en faveur du
traitement des enfants âgés de six à onze ans



Une nouvelle étude clinique montre que Xolair(R) (omalizumab), un
traitement innovant de l'asthme allergique chez les adolescents et les
adultes, a permis de réduire significativement les crises (ou les
exacerbations) d'asthme chez les enfants âgés de six à onze ans souffrant
d'asthme allergique persistant modéré à sévère mal contrôlé(1).


L'asthme est la maladie chronique la plus courante de l'enfance,
affectant 10 à 20 % des enfants aux Etats-Unis, en Europe et en Australie(2).
Jusqu'à 78 % de ces cas sont associés à des niveaux élevés d'anticorps(3)
immunoglobuline E (IgE), une cause de base dans l'asthme allergique.


Xolair est un traitement unique qui bloque l'action de l'IgE. En ciblant
le mécanisme sous-jacent de la maladie, Xolair permet d'éviter l'apparition,
chez les patients sévèrement affectés, de symptômes débilitants, comme la
respiration sifflante et la dyspnée.


Les résultats d'une étude de phase III portant sur des enfants ont été
présentés au cours de la réunion annuelle de la Société respiratoire
européenne (ERS), à Berlin.


L'étude a montré qu'après 24 semaines de traitement, les enfants traités
avec Xolair ont subi 31 % moins d'exacerbations significatives d'un point de
vue clinique que les enfants traités avec un placebo (P = 0,007)(1). L'étude
a par conséquent rempli son critère d'évaluation de base. Au cours ...

Page suivante (2 / 7)

Article écrit le 2008-10-07 par Novartis
Source: PRNewswire

Mots clés: Novartis


Publicité

En savoir plus




Novartis: Sur le même thème...