Publicité
Accueil > Revue de presse > Archus Orthopedics, Inc.
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-10-08
Revue de presse

Tags: Archus Orthopedics, Inc. - 
Archus Orthopedics réalise le premier remplacement d'une facette articulaire par un disque artificiel - Revue de presse
Archus Orthopedics réalise le premier remplacement d'une facette articulaire par un disque artificiel

REDMOND, Washington, October 8 /PRNewswire/ -- Archus Orthopedics, Inc. a annoncé aujourd'hui le premier implant chez l'homme de sa technologie de remplacement d'une facette comme complément à un disque artificiel. Cette intervention importante a été réalisée par la Dre Karin Buttner-Janz, le Dr Hansen Yuan et le Dr Friedrich Kleinod à la clinique Vivantes de Berlin, en Allemagne, sur un patient ayant déjà subi une chirurgie de remplacement de disque et ayant ultérieurement développé une dégénérescence symptomatique de la facette articulaire. << De façon générale, dans ce cas, le patient doit alors subir une spondylodèse >>, a déclaré la Dre Karin Buttner-Janz. << Grâce au système de remplacement de facette d'Archus, nous sommes désormais en mesure de permettre à ces patients de conserver leur disque artificiel, sans affecter leurs mouvements, et d'éviter la fusion des vertèbres >>, a-t-elle ajouté.

Publicité

Les disques artificiels sont implantés chez les patients dont un disque
naturel s'est dégénéré au fil du temps, causant ainsi une douleur dorsale
chronique. Par le passé, ces patients ont été traités par chirurgie de fusion
des vertèbres, ou spondylodèse. La chirurgie de remplacement d'un disque
s'est révélée tout aussi bénéfique sur le plan clinique et présente
l'avantage supplémentaire de rétablir le mouvement normal de la colonne
vertébrale. À l'heure actuelle, la Food and Drug Administration a approuvé la
vente aux États-Unis de deux disques artificiels, et un troisième disque
devrait recevoir cette même approbation sous peu. Les analystes de
l'industrie prévoient l'adoption rapide des disques artificiels lorsque les
patients pourront bénéficier d'un remboursement à plus grande échelle.


Alors que l'implantation d'un disque artificiel représente une
alternative intéressante à la spondylodèse, tous les patients ne peuvent pas
en bénéficier. Plusieurs receveurs potentiels sont contre-indiqués pour cette
chirurgie parce que manifestant des signes de dégénérescence des facettes
articulaires. Par conséquent, ces patients sont plutôt traités par
spondylodèse, car ce traitement règle autant les problèmes liés aux disques
que ceux liés aux facettes. De plus, comme la dégénérescence de la colonne
vertébrale constitue souvent une affection évolutive, certains receveurs de
disque artificiel souffrent ultérieurement de problèmes dégénératifs
affectant les facettes articulaires, et nécessitent alors une spondylodèse.
<< Dans les deux cas, le principal problème est la dégénérescence des
facettes articulaires entraînant la nécessité de réaliser une spondylodèse
chez le patient, soit immédiatement ou plus tard >>, a déclaré le Dr Hansen
Yuan, qui a mené le développement de la gamme exclusive de produits en
complément aux disques artificiels de la société. << Le remplacement de la
facette articulaire en dégénérescence et la préservation du mouvement de la
colonne est une bien meilleure solution que la fusion >>, a-t-il ajouté.


<< La combinaison du traitement par remplacement du disque ou du noyau
avec le remplacement de la ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-10-08 par Archus Orthopedics, Inc.
Source: PRNewswire

Mots clés: Archus Orthopedics, Inc.


Publicité

En savoir plus