Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-27
Actualité médicale

Tags: maladie -  Alzheimer -  therapeutique -  genetique - 
Le déclin du à la maladie d'Alzheimer est ralenti par une thérapeutique génétique - Actualité médicale
Le déclin du à la maladie d'Alzheimer est ralenti par une thérapeutique génétique

Les résultats des analyses, notamment par PET scans et tests mentaux, suggèrent que les patients souffrant de maladie d'Alzheimer traités par des cellules génétiquement modifiées injectées directement dans le cerveau ont eu une réduction du taux de déclin et une augmentation de l'activité métabolique du cerveau, selon une étude publiée le 24 avril 2005 dans le journal Nature Medicine par les chercheurs de l'université de Californie.

Publicité

Les résultats des analyses, notamment par PET scans et tests mentaux, suggèrent que les patients souffrant de maladie d'Alzheimer traités par des cellules génétiquement modifiées injectées directement dans le cerveau ont eu une réduction du taux de déclin et une augmentation de l'activité métabolique du cerveau, selon une étude publiée le 24 avril 2005 dans le journal Nature Medicine par les chercheurs de l'université de Californie.

Les PET scans montrent une augmentation de l'utilisation du glucose, une indication de l'augmentation de l'activité cérébrale, tandis que les tests mentaux ont montré une diminution du taux du déclin des facultés cognitives de 36 à 51%. De plus les chercheurs ont examiné les tissus cérébraux des sujets de l'étude décédés et ont constaté une croissance des extensions cholinergiques des cellules nerveuses près du site d'implantation des cellules génétiquement modifiées.

Selon le Dr. Mark Tuszynski, UCSD professeur de neurosciences, neurologue au VA San Diego Healthcare System, si d'autres essais cliniques valident celui-ci, cela pourrait représenter une thérapie notablement plus efficace que les traitements actuels de la maladie d'Alzheimer.

Les traitements chez l'homme ont été entrepris après des études poussées chez les primates à qui on a injecté les cellules modifiées dans le cerveau. Les singes ont restauré des cellules atrophiées à leur taille normale et en quantité normale et ont également restauré les axones permettant aux cellules de se connecter et de communiquer. Les études actuelles réalisées sur un petit nombre de patients avaient comme but de tester la sécurité et la toxicité de la méthode.



Publié le 27-04-2005

Article écrit le 2005-04-27 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: maladie Alzheimer therapeutique genetique


Publicité

En savoir plus