Publicité
Accueil > Actualité médicale > Sexologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-19
Actualité médicale

Tags: contraception -  souris -  hommes - 
Future contraception des souris et des hommes - Actualité médicale
Future contraception des souris et des hommes

Selon l'étude du Dr Norman Hecht, PhD, Professeur de Reproduction Humaine et ses collègues de l'Université de Pennsylvanie, parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences, l'absence d'une protéine qui ne se retrouve que dans la lignée des cellules germinales conduit à l'infertilité.

Publicité

Selon l'étude du Dr Norman Hecht, PhD, Professeur de Reproduction Humaine et ses collègues de l'Université de Pennsylvanie, parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences, l'absence d'une protéine qui ne se retrouve que dans la lignée des cellules germinales conduit à l'infertilité.

Il n'y a pas beaucoup de protéines de la lignée des cellules germinales chez l'homme et chez la femme qui n'existent que dans cette lignée. Il existe beaucoup de protéines dont l'absence pourrait causer une infertilité masculine et d'autres une infertilité féminine mais leur absence pour beaucoup d'entre elles conduirait aussi à des troubles au sein des cellules somatiques.

Chez les animaux l'absence d'une protéine appelée MSY2 conduit à l'infertilité mais par ailleurs les animaux sont complètement normaux. Les souris mâles produisent des spermatozoïdes non fonctionnels et les souris femelles ont des oeufs qui ne se développent pas ou ont des défauts d'ovulation. Cette protéine fait partie d'une famille de protéines qui est présente dans la plupart des organismes allant des bactéries jusqu'aux humains.

Le mécanisme qui conduit l'absence de cette protéine à l'infertilité n'est pas encore complètement compris. Les auteurs pensent que l'absence de cette protéine MSY2 induit des problèmes dans le timing du développement des spermatozoïdes ou de l'oeuf

.Une protéine équivalente au MSY2, le Contrin, a été identifiée chez les humains. Les auteurs pensent que Contrin pourrait être développé en tant que contraception humaine non hormonale.

Cette étude peut être lue sur le site de http://www.uphs.upenn.edu/news


Publié le 19-04-2005

Article écrit le 2005-04-19 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: contraception souris hommes


Publicité

En savoir plus