Publicité
Accueil > Vie professionnelle > MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-12-31
Vie professionnelle

Tags:
MG France,  premier syndicat de médecins généralistes,  a pris connaissance avec intérêt du projet de loi HPST et attend les moyens pour que les généralistes accomplissent les missions définies dans cette loi. - Vie professionnelle
MG France, premier syndicat de médecins généralistes, a pris connaissance avec intérêt du projet de loi HPST et attend les moyens pour que les généralistes accomplissent les missions définies dans cette loi.

MG France, premier syndicat de médecins généralistes, a pris connaissance avec intérêt du projet de loi portant réforme de l'hôpital, et relatif aux patients, à la santé et aux territoires présenté ce matin en Conseil des Ministres.

Publicité

MG France se félicite que les missions de la médecine générale de premier recours soient définies dans la loi. Cette définition des missions des uns et des autres va permettre de mieux organiser le système de soins, de mieux réguler les dépenses de santé et de garantir aux patients les soins dont ils ont besoin. Pour mettre en œuvre cette réforme la médecine générale doit être représentée en tant que telle dans toutes les négociations, aujourd'hui comme demain.

Mais MG France s'insurge contre le doublement de l'amende en cas de refus de réquisition prévu à l'article 16. La réforme du système de santé a besoin pour réussir d'un climat de confiance entre les médecins généralistes et les responsables publics. Les médecins généralistes sont les seuls à s'impliquer dans la permanence des soins. Les défauts d'organisation sur certains points du territoire sont la conséquence du manque de moyens professionnels.

Pour MG France, bien plus que des réquisitions, le développement du 3333 comme numéro d'appel de la permanence des soins et le développement des Maisons Médicales de Garde en des lieux identifiés permettront de garantir aux français une réponse à leurs demandes de soins hors des horaires d'ouverture des cabinets médicaux.

Pour que cette loi apporte aux français le maintien d'un système de santé solidaire de qualité, il faudra doter les médecins généralistes de moyens nécessaires à l'accomplissement de leurs missions.

Article écrit le 2008-12-31 par MG France (syndicat de Medecins Généralistes)
Source: MG France (syndicat de Medecins Généralistes)Accéder à la source


Publicité

En savoir plus