Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-01-28
Actualité médicale

Tags: Pharmacopee -  eaux -  usees -  traitees -  Montreal - 
Pharmacopée des eaux usées et traitées à Montréal - Actualité médicale
Pharmacopée des eaux usées et traitées à Montréal

Des medicaments pour traiter l'hypertension et le cholesterol presents dans l'eau traitee rejetee dans le fleuve St-Laurent.

Publicité

Montréal, le 26 janvier 2009 – Une étude menée par une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal sur les eaux en amont et en aval de la station d'épuration des eaux usées de Montréal a révélé la présence de produits de chimiothérapie et de certains médicaments traitant l'hypertension et le cholestérol.

Du bézafibrate (médicament diminuant le cholestérol), de l'énalapril (médicament pour traiter l'hypertension), du méthotrexate et du cyclophosphamide (deux produits utilisés dans le traitement de certains cancers) ont tous été détectés dans les eaux usées entrant dans la station d'épuration de Montréal. Cependant, seul du bézafibrate et de l'énalapril ont été détectés dans les eaux traitées sortant de la station d'épuration et dans les eaux de surface du fleuve St-Laurent où sont rejetées les eaux traitées.

Consommation de médicaments en hausse constante

Cette étude a été menée en raison de l'augmentation fulgurante de la consommation de médicaments ces dernières années. Selon une étude d'IMS Health Global Services, en 1999, la consommation mondiale de médicaments se chiffrait à 342 milliards de dollars. En 2006, elle était évaluée à 643 milliards, soit le double. Un proportion significative des médicaments consommés sont excrétés par le corps humain dans l'urine et se retrouvent alors dans les eaux usées des égouts municipaux. Des produits de chimiothérapie, comme le méthotrexate, sont excrétés par l'organisme pratiquement tels quels (de 80 à 90% sous leur forme initiale).

Chimiothérapie pour poissons?

Les composés pharmaceutiques à l'étude ont été choisis en raison des grandes quantités prescrites par les médecins. «Le méthotrexate et le cyclophosphamide sont deux produits très souvent utilisés pour traiter le cancer, donc plus susceptibles de se retrouver dans l'eau, explique Sébastien Sauvé, professeur de chimie environnementale à l'Université de Montréal. Même s'ils traitent le cancer, ces deux produits sont hautement toxiques. C'est pourquoi ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2009-01-28 par University of Montreal
Source: University of Montreal Accéder à la source

Mots clés: Pharmacopee eaux usees traitees Montreal


Publicité

En savoir plus

Cette étude a été publiée dans le Journal of Environmental Monitoring et a été réalisée par des chercheurs du Département de chimie de l'Université de Montréal et de la division Recherche sur la protection des écosystèmes aquatiques d'Environnement Canada. Elle a été financée par le Conseil de recherche en sciences naturelles et génie du Canada, par le Conseil national de la science et de la technologie du Mexique, par la Fondation canadienne pour l'innovation, et par le plan d'action et de gestion chimique du fleuve St-Laurent de Santé Canada.