Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-05-06
Actualité médicale

Tags: surveillance -  cancer -  prostate - 
Vingt ans de surveillance après attitude conservatrice dans le cancer de la prostate débutant - Actualité médicale
Vingt ans de surveillance après attitude conservatrice dans le cancer de la prostate débutant

Selon l'article du Dr Peter C. Albertsen, Urologue à l'University of Connecticut Health Center et Ms Fine du département d'épidemiologie et de biostatistique de l'Université McGill , à Montreal, Quebec, paru dans le JAMA du 4 Mai 2005, un traitement agressif des stades de faible grade du cancer de la prostate n'est pas nécessaire.

Publicité

Selon l'article du Dr Peter C. Albertsen, Urologue à l'University of Connecticut Health Center et Ms Fine du département d'épidemiologie et de biostatistique de l'Université McGill , à Montreal, Quebec, paru dans le JAMA du 4 Mai 2005, un traitement agressif des stades de faible grade du cancer de la prostate n'est pas nécessaire.

Les auteurs ont analysé les données du registre des tumeurs du Connecticut, complétées par le relevé médical hospitalier chez 767 hommes âgés de 55 à 74 ans chez qui un diagnostic clinique de cancer localisé de la prostate avait été posé entre janvier 1971 et décembre 1984. Tous ces hommes furent traités de manière conservatrice soit par la simple observation soit par une thérapeutique anti androgène. La durée du suivi fut de 24 ans.

Les résultats montrent que les hommes ayant un cancer de la prostate de faible grade ont eu un faible risque de progression de cette affection, même après vingt ans de surveillance. En contraste les hommes avec un cancer peu différencié ont un risque de décès élevé à 10 ans.

Selon les auteurs l'étude de ce type de cancer à long terme et l'analyse des risques suggèrent que la progression du cancer de la prostate n'augmente pas après 15 ans et que les hommes ayant un faible grade n'ont qu'un petit risque de progression de la maladie. Ces résultats impliquent qu'un traitement agressif de cette forme n'est pas nécessaire.

Publié le 06-05-2005

Article écrit le 2005-05-06 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: surveillance cancer prostate


Publicité

En savoir plus