Publicité
Accueil > Revue de presse > Pneumococcal Awareness Council of Experts (PACE)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2009-03-05
Revue de presse

Tags: Pneumococcal Awareness Council of Experts (PACE) - 
De nouvelles études sur la maladie pneumococcique en Afrique confirment la nécessité de vaccins antipneumococciques pouvant sauver des vies  - Revue de presse
De nouvelles études sur la maladie pneumococcique en Afrique confirment la nécessité de vaccins antipneumococciques pouvant sauver des vies

La maladie pneumococcique présente des risques très élevés, fait des ravages considérables en Afrique, et pourtant elle est évitable avec les vaccins à présent disponibles. Des experts scientifiques de premier plan applaudissent l'Afrique du Sud pour être le premier pays africain à introduire un vaccin, et exhortent les autres pays à prendre des mesures analogues.

Publicité

JOHANNESBURG--Deux nouvelles études produites par le Pneumococcal Awareness Council of Experts (PACE - un groupe d’experts leaders de la santé qui s’attache à faire accélérer la prise en charge de l’infection pneumococcique au niveau mondial), soulignent les risques accrus pour les enfants africains de contracter la maladie pneumococcique et d'être exposés à ses très graves conséquences. Les études ont été présentées aujourd'hui au 4ème Symposium régional sur la maladie pneumococcique organisé au Sabin Vaccine Institute à Johannesburg, en Afrique du Sud. Selon le PACE, les résultats confirment l'urgente nécessité d'améliorer l'accès aux vaccins et aux traitements pouvant sauver des vies à travers tout le continent africain. Un hommage a été rendu au ministère sud-africain de la Santé pour son rôle prépondérant à faire de l'Afrique du Sud le premier pays africain à introduire le vaccin anti-pneumococcique.

« À la lumière des risques et des très graves conséquences de la maladie pneumococcique, particulièrement en Afrique, le fait de protéger les enfants africains de cette maladie est une priorité urgente », a déclaré Ciro A. de Quadros, directeur général adjoint du Sabin Vaccine Institute et co-président du PACE. « Nous exhortons les pays africains et l'ensemble des pays en développement à suivre l'exemple de l'Afrique du Sud et à veiller à ce que les vaccins soient mis à la disposition des personnes qui en ont le plus besoin. »

En particulier, les études du PACE mettent en lumière les éléments suivants :

. La drépanocytose, une affection courante dans de nombreuses parties de l'Afrique, multiplie par 37 le risque de contracter la maladie pneumococcique, et, avec l'infection du VIH, la malnutrition et la pollution de l'air intérieur des locaux, fait courir des risques très élevés aux enfants africains.

. Même lorsque la méningite pneumococcique est traitée avec des antibiotiques ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2009-03-05 par Pneumococcal Awareness Council of Experts (PACE)
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

Le Pneumococcal Awareness Council of Experts (PACE), un projet du Sabin Vaccine Institute, réunit des experts de pointe au niveau mondial dans les maladies infectieuses et les vaccins. Le Council œuvre à la sensibilisation auprès des responsables politiques et vise à assurer au niveau mondial la contribution d'engagements destinés à la prévention de la maladie pneumococcique, l'une des plus importantes maladies infectieuses mortelles affectant les enfants et les adultes dans le monde entier. Pour atteindre ses objectifs, le Council fonctionne dans le cadre de collaborations et de partenariats avec les pays, les ONG, les universités et l'industrie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.sabin.org/PACE.

Le Sabin Vaccine Institute est un organisme public à but non lucratif qui vise à sauver des vies en encourageant la mise au point et la distribution de vaccins à travers le monde. L'institut s'engage à continuer les travaux entrepris par le Dr. Albert Sabin, qui a mis au point le vaccin oral de la polio fabriqué à partir d’un virus vivant et a envisagé l'énorme potentiel des vaccins pour la prévention des maladies mortelles. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.sabin.org.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.




Pneumococcal Awareness Council of Experts (PACE): Sur le même thème...