Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-03-10
Actualité médicale

Tags: deces -  dus -  cancer -  poumon -  lies -  radon -  interieur -  efficacite -  termes -  cout -  politiques -  potentielles -  visant -  reduire - 
Les décès dus au cancer du poumon liés au radon d’intérieur et l’efficacité en termes de coût des politiques potentielles visant à les réduire.  - Actualité médicale
Les décès dus au cancer du poumon liés au radon d’intérieur et l’efficacité en termes de coût des politiques potentielles visant à les réduire.

Résumé : Objectif : Déterminer le nombre de décès dus au cancer du poumon liés au radon à domicile et examiner l’efficacité en termes de coût des politiques alternatives visant à contrôler le radon d’intérieur, ainsi que leur capacité à réduire la mortalité due au cancer du poumon.

Publicité

Aspect : Analyse de l’efficacité en termes de coût

Emplacement : Royaume-Uni

Sources de données : Données épidémiologiques sur les risques que comportent le radon d’intérieur et le tabagisme, statistiques vitales sur les décès liés au cancer du poumon, les informations tirées de sondages concernant l’efficacité et le coût de la prévention et des remèdes du radon.

Mesures prises : Nombre estimé de décès dus au cancer du poumon et liés au radon d’intérieur, risques de décès à vie dus au cancer du poumon avant et après des interventions potentielles variées visant à contrôler l’émission de radon, la QALY (cost per quality adjusted life year) gagné à partir des différentes politiques de contrôle du radon, ainsi que la capacité de ces politiques à réduire la mortalité due au cancer du poumon.

Résultats : La concentration moyenne de radon par domicile au Royaume-Uni est de 21 becquerels par mètre cube (Bq/m3). Chaque année, près de 1100 décès issus du cancer du poumon (3.3% de tous les décès dus au cancer du poumon) sont liés au radon émis à domicile. Plus de 85% de ceux-ci résultent d’une concentration en radon inférieure à 100 Bq/m3 et sont conjointement causés par le radon et le tabagisme actif. La politique actuelle nécessitant des mesures de bases afin de prévenir la présence de radon dans les nouvelles demeures situées dans les zones sélectionnées est grandement efficace en termes de coût, et de telles mesures demeureront efficaces économiquement à condition d’être propagées dans la totalité du Royaume-Uni, avec un coût par QALY équivalent à 11,400 pound (12,200; 16,913$). La politique actuelle identifiant et remédiant aux taux élevés de radon dans les demeures actuelles n’est, toutefois, ni efficace en matière de coût (coût par QALY gagnée : 36,800 pound) ni ne réduit la mortalité due au cancer du poumon.

Conclusions : Les ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-03-10 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMJ 2009;338:a3110. Accéder à la source

Mots clés: deces dus cancer poumon lies radon interieur efficacite termes cout politiques potentielles visant reduire


Publicité

En savoir plus

Gray A, Read S, McGale P, Darby S.