Publicité
Accueil > Revue de presse > Fondation Ipsen
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2009-03-27
Revue de presse

Tags: Fondation Ipsen - 
Fondation Ipsen : 5ème colloque Médecine et Recherche sur le thème du cancer : « Les cibles moléculaires de la thérapie du Cancer »  - Revue de presse
Fondation Ipsen : 5ème colloque Médecine et Recherche sur le thème du cancer : « Les cibles moléculaires de la thérapie du Cancer »

PARIS--La Fondation Ipsen a organisé du 14 au 18 février derniers à Jaipur (Inde) le 5ème Colloque Médecine et Recherche de la série consacrée au cancer sur le thème « Les cibles moléculaires de la thérapie du cancer ». Chaque année, cet évènement international permet de rassembler d’éminents scientifiques experts du cancer, dans un climat de grande liberté intellectuelle. Des hypothèses et des données inédites font l’objet de discussions en cercle fermé, dont le contenu est publié dans un rapport à la suite de la réunion. Le sujet de cette année portait sur les thérapies ciblées contre le cancer, qui portent l’espoir de la conception rationnelle de médicaments, basée sur des mécanismes qui restent encore à découvrir.

Publicité

Le plus connu et abouti de ces médicaments est l’imatinib, autorisé pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique, des tumeurs stromales digestives et de nombreux autres cancers. Mais il existe plusieurs autres médicaments qui sont également entrés dans l’arène ; pour n’en nommer que quelques-uns : le gefitinib, un médicament pour le cancer du poumon, qui cible la tyrosine kinase, récepteur du facteur de croissance de l’épiderme (EGF-R), le bevacizumab contre les cancers du colon, du sein et du poumon et le bortezomib contre le myélome multiple. Toutefois, malgré le succès de la plupart de ces médicaments, certains problèmes peuvent subsister , tel que celui des patients non-répondeurs aux médicaments ou encore de la résistance au traitement après une certaine période d’utilisation.

Pour mettre au point des traitements ciblés efficaces, les chercheurs doivent d’abord identifier et caractériser les molécules qui jouent un rôle déterminant dans la cascade de signalisation pour chacun de ces cancers. Certains gènes comme RAS, ont fréquemment mutés dans une grande variété de cancers, mais leur étude n’a pas encore permis d’aboutir à la mise au point de candidats médicaments.

La réunion a rassemblé d’éminents experts de nationalités différentes, venant à la fois de centres universitaires et de l’industrie pharmaceutique, qui ont échangé sur les problèmes inhérents à la conception rationnelle de médicaments. Deux prix Nobel, J. Michael Bishop et Harold Varmus, découvreurs des oncogènes, ont participé à ces débats. Ensemble, les scientifiques se sont penchés sur les étapes nécessaires pour concevoir des médicaments qui ciblent les voies métaboliques impliquant des gènes tels que RAS, PI3K et PTEN, en mobilisant le système immunitaire contre les tumeurs et en combattant la résistance aux traitements ciblés.

Article écrit le 2009-03-27 par Fondation Ipsen
Source: Business wire

Mots clés: Fondation Ipsen


Publicité

En savoir plus

Parmi les experts invités à présenter leurs travaux : Michael Bishop (UCSF, San Francisco, USA) et Harold Varmus (Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, USA), tous deux Prix Nobel de Médecine en 1989; Julian Adams (Infinity Pharmaceuticals Inc., Cambridge, USA), James Allison (Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, USA), José Baselga (Vall d’Hebron University Hospital, Barcelona, Spain), Frederic De Sauvage (Genentech Inc., South San Francisco, USA), Hugues de Thé (CNRS, Université de Paris, Paris, France), Hervé Fridman (Inserm U 255, Paris, France), Gary Gilliland (Harvard University, Boston, USA), John Kuriyan (University of California at Berkeley, Berkeley, USA), Alexander Levitzki (The Hebrew University of Jerusalem, Jerusalem, Israel), Victoria Richon (Epizyme, Inc., Cambridge, USA), William R. Sellers (Novartis Institute for Biomedical Research, Cambridge, USA), Kevan Shokat (University of California San Francisco, San Francisco, USA) et Gregory Verdine (Harvard University, Cambridge, USA).

La Fondation Ipsen

Créée en 1983 sous l’égide de la Fondation de France, La Fondation Ipsen a pour vocation de contribuer au développement et à la diffusion des connaissances scientifiques. Inscrite dans la durée, son action vise à favoriser les interactions entre chercheurs et cliniciens. L’ambition de la Fondation Ipsen est d’initier une réflexion sur les grands enjeux scientifiques des années à venir. La Fondation Ipsen a créé un important réseau d’experts scientifiques internationaux qui contribuent depuis de nombreuses années au succès des « Colloques Médecine et Recherche » organisés autour de six grands thèmes : la maladie d’Alzheimer, les neurosciences, la longévité, l’endocrinologie, l’arbre vasculaire et le cancer. En 2007, la Fondation Ipsen a initié trois nouvelles séries de réunions : d’une part une réunion annuelle avec Nature et le Salk Institute « Biological Complexity », d’autre part une série de 4 ateliers annuels avec Nature « Emergence and Convergence », et enfin une série annuelle en partenariat avec Cell et le Massachusetts General Hospital sur le thème « Exciting Biologies ». Depuis sa création, La Fondation Ipsen a organisé plus de 100 congrès internationaux, publié plus de 69 ouvrages par des éditeurs de renom et 205 numéros d’Alzheimer Actualités et décerné plus d’une centaine de prix et de bourses.