Publicité
Accueil > Actualité médicale > Métabolisme
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-05-15
Actualité médicale

Tags: apports -  graisses -  eliminer -  organisme - 
Des nouveaux apports en graisses sont nécessaires pour éliminer les anciennes graisses de l'organisme - Actualité médicale
Des nouveaux apports en graisses sont nécessaires pour éliminer les anciennes graisses de l'organisme

Les chercheurs de l'Ecole de Médecine de l'Université de St. Louis à Washington, selon l'article paru en Mai dans le journal Cell Metabolism, ont trouvé que les - vieilles - graisses emmagasinées dans les tissus périphériques du corps, du ventre, des cuisses etc.. ne peuvent pas être brûlées efficacement à moins que de - nouvelles - graisses ne soient ajoutées au régime ou fabiquées par le foie.

Publicité

Les chercheurs de l'Ecole de Médecine de l'Université de St. Louis à Washington, selon l'article paru en Mai dans le journal Cell Metabolism, ont trouvé que les - vieilles - graisses emmagasinées dans les tissus périphériques du corps, du ventre, des cuisses etc.. ne peuvent pas être brûlées efficacement à moins que de - nouvelles - graisses ne soient ajoutées au régime ou fabiquées par le foie.

L'équipe de recherche s'est servie de souris génétiquement modifiées et manquant d'un enzyme important pour synthétiser des graisses dans le foie. En conséquence, les souris, appelées souris FASKOL Fatty Acid Synthase KnockOut in Liver), ne pouvaient pas produire de nouveaux acides gras dans le foie. Etant donné que ces acides gras sont vitaux pour maintenir le métabolisme du sucre, des lipides et du cholestérol, ces souris ont du recevoir des graisses diététiques pour rester en bonne santé.

Selon le Dr Clay F. Semenkovich, M.D., professeur de médecine et de biologie et physiologie cellulaire, lorsque ces souris FASKOL ne recevaient pas de graisses diététiques, leurs foies se remplissaient rapidement de graisses. Leurs -vieilles - graisses emmagasinées se mobilisaient vers le foie, mais celui-ci ne pouvait pas initier leur consommation, et les graisses s'accumulent. En conclusion pour réguler le processus de consommation le foie a besoin de - nouvelles - graisses.

Les nouvelles graisses sont les graisses provenant de l'alimentation ou fabriquées par le foie à partir du glucose à l'aide de l'enzyme synthétisant les acides gras, enzyme manquant chez les souris FASKOL. Lorsque l'organisme consomme de grandes quantités de glucose, l'enzyme synthétise des acides gras dans le foie et en fait de nouvelles graisses.

En plus d'avoir des foies graisseux, les souris transgéniques avaient de faibles niveaux de sucre sanguin avec le régime zéro graisse. Les deux symptômes étaient récupérés avec le régime de graisses ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-05-15 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: apports graisses eliminer organisme


Publicité

En savoir plus