Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-03-31
Actualité médicale

Tags: Fumee -  tabac -  ambiante -  cancer -  poumon -  chinois -  non-fumeurs -  adenocarcinome -  serait-il -  coupable - 
Fumée de tabac ambiante et cancer du poumon chez les chinois non-fumeurs : l’adénocarcinome serait-il coupable ?  - Actualité médicale
Fumée de tabac ambiante et cancer du poumon chez les chinois non-fumeurs : l’adénocarcinome serait-il coupable ?

Nulle étude n’a mentionné de manière spécifique le rapport entre l’adénocarcinome pulmonaire et l’exposition à la fumée de tabac ambiante (FTA) parmi les hommes non-fumeurs.

Publicité

L’objectif de cette étude est d’examiner la relation de cause à effet entre l’exposition à la FTA et le cancer du poumon parmi les hommes non-fumeurs. L’association avec l’adénocarcinome pulmonaire a été examinée en particulier.

Cette étude rétrospective basée sur la population a été menée à Hong Kong entre 2004 et 2006. Au total, 132 chinois non-fumeurs nouvellement diagnostiqués d’un cancer du poumon primaire et 536 référents non-fumeurs de la communauté ont été questionnés sur leurs expositions à la FTA au domicile et/où au lieu de travail, y compris l’exposition constante à la FTA, les sources de l’exposition, le nombre de cohabitants/collègues fumeurs et le nombre d’années de tabagisme. Les analyses de régression logistiques univariées ont révélé une faible association entre tous les types de cancer du poumon et l’exposition constante à la FTA au domicile et/où au lieu de travail (rapport des chances (RC) = 1,11, 95% d’intervalle de confiance (IC) : 0.74, 1.67), mais un risque accru a été limité à l’adénocarcinome (RC = 1.68, 95% IC: 1.00, 2.38).

Après avoir effectué des ajustements en matière d’antécédents familiaux du cancer et d’autres variables parasites, l’excès de risque (RC = 1.62, 95% IC: 0.91, 2.88) persistait toujours pour l’adénocarcinome, bien qu’il ne soit plus significatif statistiquement parlant. Les relations d’exposition/réaction pour l’adénocarcinome se sont avérées inclure des niveaux élevés d’indices de la FTA et, ce, lorsque les expositions du domicile et du lieu de travail étaient combinées.

Les relations exposition/réaction consistantes entre les expositions à la FTA et l’adénocarcinome indiquent un lien causal probable qui devrait être confirmé par des études futures à plus grande échelle.

Article écrit le 2009-03-31 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Am J Epidemiol 2009 Mar 1;169(5):533-41. Accéder à la source

Mots clés: Fumee tabac ambiante cancer poumon chinois non-fumeurs adenocarcinome serait-il coupable


Publicité

En savoir plus

Tse LA, Yu IT, Au JS, Yu KS, Kwok KP, Qiu H, et al.