Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biotechnologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-10-29
Actualité médicale

Tags:
Une thérapie israélienne permet de réduire l'assaut de la sclérose en plaques - Actualité médicale
Une thérapie israélienne permet de réduire l'assaut de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques (ou sclérose multiple) est une maladie chronique du système nerveux où la gaine protectrice de myéline qui recouvre les principaux nerfs est détruite. La maladie se manifeste par des crises neurologiques passagères, spontanément mais partiellement régressives. La plupart des patients atteints ne font qu'une ou deux crises dans leur vie.

Publicité

La sclérose en plaques (ou sclérose multiple) est une maladie chronique du système nerveux où la gaine protectrice de myéline qui recouvre les principaux nerfs est détruite. La maladie se manifeste par des crises neurologiques passagères, spontanément mais partiellement régressives. La plupart des patients atteints ne font qu'une ou deux crises dans leur vie.
Une thérapie immunitaire appelée immunoglobuline intraveineuse a été développée par l'équipe du Dr Anat ACHIRON, directrice du Centre de Sclérose en Plaques du Centre Médical Sheba de Tel-Hashomer afin de réduire le risque de déclenchement de la seconde crise.
La thérapie a été testée lors d'une étude menée sur 91 participants ayant subi une première crise symptomatique : la moitié du groupe a reçu l'immunoglobuline par intraveineuse, une fois toutes les six semaines durant un an. Le reste a reçu un placebo. Des images IRM du cerveau des patients ont été prises au début et à la fin de l'étude. Les malades ont également subi des tests neurologiques et des examens physiques tous les trois mois.
Les images IRM ont permis d'établir les résultats suivants : l'injection d'immunoglobuline a considérablement diminué l'incidence de la seconde crise et a réduit l'inflammation ainsi que l'activité de la maladie.
L'immunoglobuline utilisée lors de l'étude a été développée par la société de biotechnologie israélienne, OMRIX biopharmaceuticals.

Article écrit le 2004-10-29 par auteur
Source: Israel21c.com, 17/10/2004 Cette information est un extrait du BE Israël numéro 29 du 29/10/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus