Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Librairie


Application

Dernière Parution


Partenaires
Publicité

2009-04-06
Actualité médicale

Tags: Violence -  conjugale -  stress -  maternel -  nationalite -  origine -  risque -  maltraitance -  maternelle -  egard -  jeunes -  enfants - 
Violence conjugale, stress maternel, nationalité d’origine et risque de maltraitance maternelle à l’égard des jeunes enfants  - Actualité médicale
Violence conjugale, stress maternel, nationalité d’origine et risque de maltraitance maternelle à l’égard des jeunes enfants

Objectifs: Nous avons examiné les associations entre la violence conjugale et les facteurs de risqué maternels avec la maltraitance maternelle envers l’enfant, parmi un groupe de mères.

Publicité

Méthodes : Nous avons tiré ce groupe (N=2508) de l’Etude du Bien-être des Enfants et des Familles Fragiles (Fragile Families and Child Well-Being Study). Nous avons effectué des analyses de régression afin d’examiner le lien entre la violence conjugale, le stress parental, la dépression majeure, les covariantes clés et les 4 variables de substitution pour ce qui est de la maltraitance maternelle à l’égard de l’enfant.

Résultats : Les mères rapportèrent 25 actes d’agression psychologique en moyenne et 17 actes de agression physique contre leurs enfants de 3 ans au cours de l’année ayant précédé l’étude ; 11% rapportèrent une certaine négligence envers leurs enfants durant la même période et 55% avaient donné la fessée à leurs enfants au cours du mois précédent. Près de 40% des mères avaient été victimes de violence conjugale affligée par leurs partenaires actuels. La violence conjugale et le stress maternel représentaient d’importants facteurs de risques de 4 variables de substitution de la maltraitance. Bien que les mères d’origine étrangères aient signal­­é moins d’incidents de maltraitance des enfants, le risque de maltraitance relatif à la violence conjugale était plus élevé pour les mères d’origines étrangères que pour celles qui étaient nées aux Etats-Unis.

Conclusions : L’intégration d’efforts supplémentaires d’intervention et de prévention de la violence conjugale et de la maltraitance des enfants est garantie ; de tels efforts doivent être proportionnels aux besoins des victimes adultes et enfants.

Article écrit le 2009-04-06 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Am J Public Health 2009 Jan;99(1):175-83. Accéder à la source

Mots clés: Violence conjugale stress maternel nationalite origine risque maltraitance maternelle egard jeunes enfants


Publicité

En savoir plus

Taylor CA, Guterman NB, Lee SJ, Rathouz PJ.