Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-08
Fil actus Santé

Tags: cancer -  vessie - 
« Pas de gain de survie avec un traitement agressif du cancer de la vessie » - Fil actus Santé
« Pas de gain de survie avec un traitement agressif du cancer de la vessie »

Selon les Échos, une étude est parue mardi dernier dans la journal de l'Institut national américain du cancer (NCI). Cette recherche indique que « les patients traités de manière agressive aux premiers stades d'un cancer de la vessie n'ont pas survécu plus longtemps que ceux ayant eu des thérapies plus douces ». Le quotidien précise que « dans la mesure où ce cancer est souvent traité comme une maladie chronique requérant une surveillance durant toute la vie du patient, il compte parmi les cancers les plus onéreux » aux États-Unis.

Publicité

Le journaliste explique que « les auteurs de cette recherche ont analysé le choix des soins et tests prescrits par 940 urologues à 20.713 patients atteints d'un cancer de la vessie au premier stade de la maladie. Chacun de ces médecins a eu à traiter au moins dix patients atteints de ce cancer. L'étude montre que le coût moyen du traitement par patient varie de 2.830 dollars pour des thérapies à faible intensité à 7.131 dollars pour les traitements et tests les plus musclés ».

Selon les chercheurs, la conclusion de cette étude est : « le taux de survie a été identique quel que soit le type de traitement et son intensité ».

Les Échos relève les propos du principal auteur de l'étude, le Dr Brent Hollenbeck, professeur adjoint d'urologie au Centre du cancer de l'Université du Michigan (Nord), « Ceci indique que certains médecins prescrivent des soins potentiellement inutiles ou des traitements sans effets positifs mesurables pour le patient ».Les chercheurs plaident pour « la conduite d'essais cliniques dans lesquels les patients seront choisis au hasard de manière à déterminer précisément l'approche optimum pour le traitement des malades souffrant d'un cancer de la vessie au premiers stades ».

Le quotidien conclue par les statistiques de l'American Cancer Society : « Près de 70.000 Américains seront diagnostiqués de ce cancer en 2009 et 14.100 en décéderont ».

Article écrit le 2009-04-08 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: © Copyright InformationHospitaliere.comAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

Source : Les Echos.fr du 8/04/09