Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-17
Actualité médicale

Tags: Sept -  polymorphismes -  gene -  lipoproteine -  lipase -  fractions -  lipidiques -  maladies -  coronaires -  rapport -  association -  meta-analyse -  considerables - 
Sept polymorphismes du gène de la lipoprotéine lipase, fractions lipidiques et maladies coronaires : un rapport d’association et une méta-analyse considérables - Actualité médicale
Sept polymorphismes du gène de la lipoprotéine lipase, fractions lipidiques et maladies coronaires : un rapport d’association et une méta-analyse considérables

La lipoprotéine lipase (LPL) est une enzyme clé du métabolisme des lipoprotéines et un gène candidat majeur de la cardiopathie coronaire. Les auteurs évaluèrent les associations entre 7 polymorphismes LPL, les fractions lipidiques et le risque de cardiopathies coronaires (CC) au sein d’une cohorte basée sur la population ayant fait l’objet de deux études, l’une rétrospective et l’autre transversale, publiées en janvier 2007.

Publicité

Les méta-analyses de 22,734 cas de CC et 50,177 sujets de contrôle tirées de 89 études d’association mirent en avant les relations des polymorphismes T-93G (rs1800590), D9N (rs1801177), G188E, N291S (rs268), PvuII (rs285), HindIII (rs320), et S447X (rs328) avec le cholestérol HDL, les triglycérides, l’infarctus du myocarde, ou la sténose coronaire. Les porteurs de 9N ou de 291S présentaient des profiles lipidiques moins défavorables.

Les porteurs de l’allèle la moins répandue de l’HindIII ou de l’447X présentaient des profiles peu avantageux. . Le rapport des chances combiné des CC parmi les porteurs étaient de 1.33 (95% d’intervalle de confiance (IC): 1.14, 1.56) pour 9N, de 1.07 (95% IC: 0.96, 1.20) pour 291S, de 0.89 (95% IC: 0.81, 0.98) pour l’allèle HindIII la moins connue, et de 0.84 (95% IC: 0.75, 0.94) pour 447X. Concernant T-93G (rapport des chances (OR) = 1.22, 95% IC: 0.98, 1.52) et PvuII (OR = 0.96, 95% IC: 0.89, 1.04), Il n’y eu aucune association entre les niveaux de lipides, le risque de CC ; les informations sur le G188E étaient limitées (OR = 2.80, 95% IC: 0.88, 8.87).

L’étude des génotypes LPL confirme l’existence d’interrelations très étroites entre les voies du le cholestérol HDL et des triglycérides. L’influence de ces génotypes sur le risque de CC garantit des recherches supplémentaires.

Article écrit le 2009-04-17 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Am J Epidemiol 2008 Dec 1;168(11):1233-46. Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Sagoo GS, Tatt I, Salanti G, Butterworth AS, Sarwar N, van MM, et al.