Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-22
Actualité médicale

Tags: parentalite -  moins -  stereotypee -  fonction -  sexe -  soins -  lies -  alcool -  deces -  etude -  registre -  meres -  peres -  suedois - 
Le lien entre une parentalité moins stéréotypée en fonction du sexe et les soins liés à l’alcool et le décès : une étude du registre des mères et des pères suédois - Actualité médicale
Le lien entre une parentalité moins stéréotypée en fonction du sexe et les soins liés à l’alcool et le décès : une étude du registre des mères et des pères suédois

Contexte: En général, les homes ont plus tendance que les femmes à consommer de l’alcool et à faire face à des maladies, des blessures et une mortalité liées à l’alcool. Dans cette recherche, l’hypothèse globale indique que la similarité de plus en plus marquée entre les conjoints pour ce qui est des devoirs parentaux pourrait aboutir à la convergence du tort lié à l’alcool. L’objectif était d’étudier si le risque de nuisibilité due à l’alcool diffère entre les parents qui correspondent à un stéréotype en fonction du sexe, en comparaison avec ceux ne présentant pas une telle division stéréotypée au niveau des soins prodigués aux enfants et du travail rémunéré.

Publicité

Méthodes : L’échantillon examiné dans le cadre de l’étude représentait l’étude rétrospective d’une cohorte basée sur les registres de tous les couples suédois ayant eu un premier enfant en 1978 (N = 49120). Une parentalité moins stéréotypée en fonction des sexes se manifesta par un congé paternité (1978-1979) et un travail à plein temps pour les mères (1980). Cela aboutit à l’hospitalisation et/ou le décès des malades hospitalisés dus à la psychose alcoolique, à l’alcoolisme, aux maladies hépatiques ou à l’intoxication au cours des deux décennies qui suivirent (1981-2001). Notre méthode statistique principale était la régression logistique multivariée, accompagnée de rapports des chances utilisé afin d’évaluer les risques relatifs.

Résultats : Les résultats principaux démontrèrent que les pères ayant pris un congé de paternité présentaient une réduction de 18% du besoin de soins et/ou des décès dus à l’alcool, en comparaison avec les autres pères. Les mères travaillant à plein temps près de 2 ans après avoir accouché, présentaient un risque de 71% plus élevé que celui des mères sans emploi ou travaillant à mi-temps.

Conclusion : Une division moins stéréotypée des devoirs parentaux au cours de la première période pourrait contribuer à la diminution de la disparité entre les sexes sur le long terme, pour ce qui est de la consommation d’alcool à risque et des maux liés à l’alcool. Toutefois, afin d’en savoir plus sur la direction causale, la recherche effectuée dans le futur devra tenir compte les habitudes de consommation de l’alcool des sujets au cours des années précédant la parentalité.

Article écrit le 2009-04-22 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Public Health 2008;8:312. Accéder à la source

Mots clés: parentalite moins stereotypee fonction sexe soins lies alcool deces etude registre meres peres suedois


Publicité

En savoir plus

Mansdotter A, Backhans M, Hallqvist J.