Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-22
Actualité médicale

Tags: duree -  pauvrete -  chomage -  serait-elle -  facteur -  risque -  abus -  alcool - 
La durée de la pauvreté et du chômage serait-elle un facteur de risque de l’abus d’alcool ?  - Actualité médicale
La durée de la pauvreté et du chômage serait-elle un facteur de risque de l’abus d’alcool ?

Une recherche concernant l’influence du statut socioéconomique (SSE) sur l’abus d’alcool a fourni des résultats contradictoires.

Publicité

Le nombre limité de documents sur le sujet résulte du fait que des études avaient déjà mesuré le SSE à une certaine période. S’inspirant de la perspective du « cours de la vie » et des recherches sociologiques sur le stress chronique, cette étude utilisa les données d’US National Longitudinal Survey of Youth (vague 1979-1992) afin de chercher à savoir si la durée de la pauvreté et du chômage constituerait un facteur de risque de l’abus d’alcool.

Les résultats d’analyse ordinaire et logistique de régression des moindres carrés révélèrent que les longues durées de pauvreté et de chômage involontaire sur une période de 13 ans prédit clairement un état d’abus d’alcool, celui-ci étant plus fréquent entre l’âge de 27 et 35 ans. Ces effets ne dépendent pas du sexe, de l’âge, du groupe ethnique, du statut civil, de l’abus d’alcool passé ou du SSE actuel.

Globalement, cette étude vient s’ajouter aux documentations indiquant que les antécédents de pauvreté et de chômage involontaire affectent l’abus d’alcool sur le long terme. Des études supplémentaires devraient utiliser des données longitudinales afin d’étudier la dimension temporelle du SSE.

Article écrit le 2009-04-22 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Soc Sci Med 2008 Sep;67(6):947-55. Accéder à la source

Mots clés: duree pauvrete chomage serait-elle facteur risque abus alcool


Publicité

En savoir plus

Mossakowski KN.