Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies parasitaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-23
Actualité médicale

Tags: Prevalence -  Malaria -  moustiquaires -  protection -  Oromia -  regions -  SNNPR -  Ethiopie - 
Prévalence de la Malaria et moustiquaires de protection à Oromia et dans les régions SNNPR d’Ethiopie  - Actualité médicale
Prévalence de la Malaria et moustiquaires de protection à Oromia et dans les régions SNNPR d’Ethiopie

Contexte: Compte tenu que la majorité de la population habite des zones prônes à la malaria, la transmission de la maladie est donc instable et saisonnière. Les résultats de la DHS indiquent que la couverture des interventions clé de la malaria était faible. Le gouvernement éthiopien s’est placé l’objectif de couvrir l’intégralité de la population avec en moyenne deux moustiquaires traitées à l’insecticide par ménage et près de 20 millions de moustiquaires distribués d’ici fin 2007. L’objectif de cette étude était de générer des informations de base concernant la prévalence du parasite de la malaria et la couverture assurée par les interventions de contrôle clé de la malaria à Oromia et dans les régions SNNPR et de soumettre la prévalence des résultats du sondage en des données de surveillance routinières juste avant de procéder à une distribution en masse des moustiquaires.

Publicité

Méthodes : Le groupe A64 de sondage sur la malaria fut effectué en janvier 2007 au moyen d’un modèle d’échantillonnage de regroupement à multiples phases. Utilisant le Malaria Indicator Survey Household Questionnaire modifié en fonction des conditions locales, de la microscopie sanguine périphérique et des tests diagnostiques rapides, le sondage évalua la possession de moustiquaires, leur usage ainsi que la prévalence du parasite de la malaria à Oromia et dans les régions SNNPR d’Ethiopie. Les données de surveillance routinière sur la malaria tout au long de la période du sondage furent obtenues afin d’être comparées avec les résultats du sondage en termes de prévalence.

Résultats : Globalement, 47.5% (95% d’intervalle de confiance (IC) 33.5-61.9%) des ménages possédaient au moins une moustiquaire, et 35.1% (95% IC 23.1-49.4%) possédaient au moins un MIT. Aucune différence ne se manifesta en termes de possession des moustiquaires ou de leur utilisation entre les régions. La prévalence du parasite de la malaria était de 2.4% (95% IC 1.6-3.5%) en tout, mais différait notamment entre les 2 régions: Oromia, 0.9% (95% IC 0.5-1.6); SNNPR, 5.4% (95% IC 3.4-8.5), p < 0.001. Cette différence entre les deux régions se refléta également au niveau des données de surveillance routinières.

Conclusion : la possession de moustiquaire par ménage s’avéra être 10 fois supérieur aux résultats du Demographic and Health Survey 2005 alors que moins de 5% des ménages habitant ces régions possédaient des moustiquaires. Les résultats du sondage, ainsi que les données de surveillance routinières démontrèrent que la malaria constitue toujours un véritable défi de santé publique dans ces régions – elle est également plus prévalente dans les SNNPR que l’Oromia.

Article écrit le 2009-04-23 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BMC Public Health 2008;8:321. Accéder à la source

Mots clés: Prevalence Malaria moustiquaires protection Oromia regions SNNPR Ethiopie


Publicité

En savoir plus

Shargie EB, Gebre T, Ngondi J, Graves PM, Mosher AW, Emerson PM, et al.