Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-24
Fil actus Santé

Tags: aliments -  anticancer - 
« Les « aliments anticancer » entre promesses et réalités »  - Fil actus Santé
« Les « aliments anticancer » entre promesses et réalités »

Le Figaro indique que « des publications scientifiques font souvent état des bienfaits pour la santé de tel ou tel aliment, semant parfois le trouble dans l'esprit des consommateurs ».

Publicité

La journaliste remarque que « cette semaine, plusieurs communications présentées à Denver (Colorado), au congrès annuel de l'Association américaine pour la recherche sur le cancer, ont fait grand bruit ».

Le quotidien note qu’« une étude de l'université de Yale suggère qu'une consommation modérée de vin améliore le pronostic des lymphomes non hodgkiniens. Parmi 546 femmes atteintes de ces tumeurs, celles qui buvaient un peu de vin (6 verres par mois) avant l'apparition de la maladie ont eu un taux de survie de 76% à 5 ans, contre 68% chez celles qui n'en buvaient pas. La consommation modérée de vin pendant au moins 25 ans avant le diagnostic a été associée à une baisse de 25 à 35% du risque de rechute ou de décès ».

Le figaro remarque également qu’« une autre étude américaine conclut qu'un régime riche en noix réduirait la survenue des cancers du sein », et ajoute que « la littérature médicale récente regorge d'articles sur les vertus anticancéreuses des brocolis, les atouts multiples de la canneberge ».

« Ces études sont d'ailleurs parfois largement mises en avant par les industriels du secteur », souligne la journaliste.
Le Pr Philippe Bougnoux, cancérologue au CHU de Tours, explique : « dans le détail, on cafouille encore. Ainsi, pour le cancer du sein, plus de 70 études épidémiologiques ont été menées, aucune n'a pu identifier formellement un acide gras associé à un risque plus élevé ou moindre de cancer ».

le Figaro relate qu’« en étudiant, chez des femmes opérées de cancers du sein, des échantillons de tissu adipeux dont le contenu en acides gras reflète les apports alimentaires passés, le Pr Bougnoux a déterminé des profils lipidiques à risque de récidive tumorale. Celui-ci est inversement proportionnel à la richesse du tissu adipeux en acide linolénique, l'oméga 3 contenu ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-04-24 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: © Copyright InformationHospitaliere.comAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

Source: Le Figaro.fr du 24/04/09