Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-06-01
Actualité médicale

Tags: nano-anticorps -  source -  medicaments - 
Les nano-anticorps pourraient être la source de nouveaux médicaments - Actualité médicale
Les nano-anticorps pourraient être la source de nouveaux médicaments

Certains animaux produisent des anticorps qui pourraient être utilisés pour traiter des maladies comme la maladie d'Alzheimer. Parmi ces animaux le représentant principal est le lama. Ces animaux produisent des nano-anticorps qui sont plus petits et plus stables que les anticorps humains et qui pourraient être la source de médicaments moins chers et plus efficaces. Cette recherche est une étude conjointe entre le National Research Council of Canada et une firme belge, l'Ablynx .

Publicité

Certains animaux produisent des anticorps qui pourraient être utilisés pour traiter des maladies comme la maladie d'Alzheimer. Parmi ces animaux le représentant principal est le lama.

Ces animaux produisent des nano-anticorps qui sont plus petits et plus stables que les anticorps humains et qui pourraient être la source de médicaments moins chers et plus efficaces. Cette recherche est une étude conjointe entre le National Research Council of Canada et une firme belge, l'Ablynx .

Les anticorps sont des protéines complexes qui attaquent les corps étrangers à l'organisme (les antigènes). Certains animaux comme le lama produisent des anticorps plus simples que ceux des humains. Étant donné que les anticorps de ces animaux sont plus petits, il est plus aisé de prendre de petits fragments qui pourront ensuite être utilisés comme agents thérapeutiques. Etant de plus petite taille (moins de dix fois celle d'un anticorps humain) ils pourront pénétrer plus facilement les tissus et enfin ils sont plus stables.

Après avoir été identifiés ces nanoanticorps sont ensuite cultivés en grand nombre dans des bactéries de laboratoire.

Le Dr Danica Stanimirovic et ses collègues canadiens ont utilisé des techniques qui ont mis en évidence le passage de ces nanoanticorps entre le système sanguin et le cerveau. La firme belge Ablynx a étudié d'autres nanoanticorps qui pourraient être utilisés dans le traitement des affections neurologiques. Elle a notamment exécuté des expériences de laboratoire qui montrent qu'un nanoanticorps se lie à la protéine qui cause les dépôts et les plaques de la maladie d'Alzheimer. Selon le Dr Simon Kerry le pas suivant sera l'étude animale pour tester le potentiel thérapeutique de ce nanoanticorps. Il espère qu'il sera possible d'interrompre la progression des plaques ou d'empêcher leur formation.


Publié le 01-06-05

Article écrit le 2005-06-01 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: nano-anticorps source medicaments


Publicité

En savoir plus