Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-29
Actualité médicale

Tags: Laissez-les -  ecole -  importance -  education -  comme -  facteur -  protection -  infection -  VIH/SIDA -  jeunes -  femmes -  Afrique -  Sud - 
Laissez-les à l’école: l’importance de l’éducation comme facteur de protection contre l’infection à VIH/SIDA 
 chez les jeunes femmes d’Afrique du Sud.   - Actualité médicale
Laissez-les à l’école: l’importance de l’éducation comme facteur de protection contre l’infection à VIH/SIDA chez les jeunes femmes d’Afrique du Sud.

Objectif: Identifier les facteurs de risque de l’infection à VIH chez les jeunes femmes entre 15 et 24 ans, ayant déclaré n’avoir eu qu’un seul partenaire toute leur vie, en Afrique du Sud. Design In 2003, nous avons mené une enquête nationale représentative auprès des ménages sur le comportement sexuel et un test VIH sur 11 904 jeunes personnes âgées de 15 à 24 ans en Afrique du Sud. Cette analyse se focalise sur le sous-groupe des jeunes femmes qui déclarent n’avoir eu de rapports sexuels qu’avec un seul partenaire (n = 1708).

Publicité

Méthodes: Dans le cadre des déterminants immédiats et des données de littérature publiées, nous avons identifié les facteurs associés à l’infection à VIH chez les jeunes femmes. Des modèles de régression logistique à multivariables ont permis d’explorer les liens entre ces facteurs et l’infection à VIH.

Résultats: Parmi les jeunes femmes, 15% déclarant n’avoir eu qu’un seul partenaire sexuel sont séropositives. Des analyses multivariables ont démontré que les jeunes femmes n’ayant pas complété leurs études secondaires sont plus exposées à l’infection à VIH que celles ayant complété leurs études secondaires (AOR 3.75; 95% CI 1.34-10.46).

Conclusions: Les jeunes femmes d’Afrique du Sud dans cette population ont montré un risque élevé d’infection à VIH, bien qu’elles n’aient eu qu’un seul partenaire sexuel toute leur vie. Peu de facteurs individuels furent associés à l’infection à VIH, d’où l’importance de développer des interventions de prévention VIH dirigeant les facteurs structuraux et les niveaux de risque du partenaire.

Article écrit le 2009-04-29 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Int J Epidemiol 2008 Dec;37(6):1266-73. Accéder à la source

Mots clés: Laissez-les ecole importance education comme facteur protection infection VIH/SIDA jeunes femmes Afrique Sud


Publicité

En savoir plus

Pettifor AE, Levandowski BA, MacPhail C, Padian NS, Cohen MS, Rees HV.