Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-04-30
Actualité médicale

Tags: Reduction -  significative -  matiere -  prevalence -  VIH/SIDA -  intervention -  circoncision -  masculine -  Afrique -  subsaharienne - 
Réduction significative en matière de prévalence du VIH/SIDA 
 selon une intervention de circoncision masculine en Afrique subsaharienne.   - Actualité médicale
Réduction significative en matière de prévalence du VIH/SIDA selon une intervention de circoncision masculine en Afrique subsaharienne.

Contexte: Des observations ayant réduit la prévalence du VIH chez les adultes en Afrique subsaharienne, en corrélation avec les niveaux de circoncision masculine (CM), ont suggéré que la circoncision masculine pourrait servir de mesure de prévention contre l’infection à VIH. Les avantages exacts de cette intervention demeurent incertains. En outre, si la circoncision masculine s’avère infaisable sur l’ensemble population masculine, à quels groupes faut-il s’adresser ?

Publicité

Méthodes: Un modèle mathématique simulé a observé les niveaux de la prévalence du VIH sous la plage entière des niveaux de circoncision actuels. La circoncision masculine accrue depuis 2007, fut incorporée dans ce modèle puis utilisée afin de simuler la prévalence du VIH en 2020.

Résultats: Une couverture entière par la circoncision masculine (CM) peut réduire la prévalence du VIH de 12 à 6% pour un pays à population moyenne en Afrique subsaharienne en 2020. Cette réduction est proportionnellement calibrée lorsque de plus bas niveaux de circoncision sont achevés. Ces avantages sont essentiellement obtenus en circoncisant des hommes entre 20 et 30 ans (la prévalence des adultes étant réduite de 12 à 10%) et ceux ayant un comportement plus dangereux (de 8 à 6.9%). Pour une négation totale de ces avantages, il faut au moins 40% des hommes circoncis pour augmenter remarquablement le comportement dangereux.

Conclusions: La circoncision masculine (CM) fournit une intervention efficace en Afrique subsaharienne en vue de réduire la prévalence du VIH. Elle est plus efficace lorsqu’elle est appliquée aux hommes à risque entre 20 et 30 ans ayant des rendements décroissants par rapport à une plus large population masculine.

Article écrit le 2009-04-30 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Int J Epidemiol 2008 Dec;37(6):1246-53. Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Londish GJ, Murray JM.