Publicité
Accueil > Grippe A (H1N1) / Grippe méxicaine - Grippe Porcine > virus grippal influenza A(H1N1)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2009-05-04
Grippe A (H1N1) / Grippe méxicaine - Grippe Porcine

Tags:
Situation 5 A - Extension géographique de la transmission interhumaine du virus, à l’étranger - Grippe A (H1N1) / Grippe méxicaine - Grippe Porcine
Situation 5 A - Extension géographique de la transmission interhumaine du virus, à l’étranger

Les mesures préconisées constituent des propositions à examiner au cas par cas par la CIC. Certaines mesures majeures peuvent exiger une décision gouvernementale. On trouvera les mesures relatives à l’épizootie dans les fiches de situations 2A et 2B. Cette phase constitue le démarrage d’une pandémie. Sans avoir besoin d’attendre une confirmation de l’OMS, elle témoigne du changement de nature du virus et doit conduire à une mobilisation des autorités pour empêcher l’introduction du virus sur le territoire et préparer le pays à affronter la pandémie.

Publicité

Mesures majeures

Mesures d’organisation / Renforcer l’organisation gouvernementale, ministérielle et territoriale:

- Dès confirmation du fait générateur, réunion interministérielle ; proposition au Premier ministre de confier la conduite opérationnelle de la crise, sur le plan interministériel, au ministre de l’intérieur ; mise en place de la cellule interministérielle de crise. Activation du centre de crise sanitaire du ministère de la santé.
- Activation des centres opérationnels départementaux et montée en puissance des COZonaux.

Mesures de limitation de l’importation de la maladie:

Pour les pays touchés par la transmission interhumaine, en fonction de la gravité et de la contagiosité de la maladie :
- Suspension des liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec les pays touchés ; pour les voyageurs en route depuis ces pays au moment de la décision, mise en quarantaine préventive à leur arrivée (capacité très limitée).
- Suspension de la délivrance des visas vers la France dans les pays touchés.
- Mise en place d’un dispositif de soutien par le ministère des affaires étrangères pour les touristes et ressortissants français non-résidents qui n’auraient pu être rapatriés à temps.

Pour les pays voisins des pays touchés :

- Voyages non indispensables formellement déconseillés.
- Limitation de l’effectif des agents de l’État à l’étranger aux seuls postes indispensables.
- Examen de l’opportunité et des risques d’une recommandation formelle aux ressortissants français de quitter les pays voisins des pays touchés avec contrôle sanitaire au départ de ces pays.
- Demande d’une réunion d’urgence des États membres de l’UE pour étudier les mesures à prendre au niveau communautaire (limitation de la délivrance de visas et d’entrée dans l’espace Schengen, restriction aux liaisons aériennes, quarantaine à l’arrivée, …) ; consultation des États membres et de la Commission sur la nature et la portée des mesures de contrôle envisagées par la France (simple information en cas d’urgence).
- ...

Page suivante (2 / 7)

Article écrit le 2009-05-04 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Source: www.grippeaviaire.gouv.com