Publicité
Accueil > Revue de presse > Cheetah Medical
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2009-05-22
Revue de presse

Tags: Cheetah Medical - 
La technologie de monitorage hémodynamique non invasive BIOREACTANCE® de Cheetah Medical constitue un outil prometteur de diagnostic précoce pour l’identification de l’insuffisance cardiaque aiguë dans les services d’urgence  - Revue de presse
La technologie de monitorage hémodynamique non invasive BIOREACTANCE® de Cheetah Medical constitue un outil prometteur de diagnostic précoce pour l’identification de l’insuffisance cardiaque aiguë dans les services d’urgence

Les chercheurs de Cleveland Clinic et de Case Western Reserve University démontrent que le protocole de technologie orthostatique BIOREACTANCE® est un outil non invasif précoce permettant de diagnostiquer l’insuffisance cardiaque aiguë (ICA) chez les patients se présentant aux services d’urgence avec une dyspnée.

Publicité

TEL-AVIV, Israël & PORTLAND, Oregon--Les résultats de la première étude pilote du protocole de diagnostic différentiel précoce de Cheetah Medical pour l’insuffisance cardiaque aiguë ont été présentés le jeudi 14 mai à la réunion annuelle 2009 de la Society for Academic Emergency Medicine à la Nouvelle Orléans. Les exacerbations d’insuffisance cardiaque se manifestent fréquemment par un essoufflement ou « dyspnée ». Parmi les 119 millions de visites aux services d’urgence des hôpitaux américains en 2006, plus de 3 millions relevaient principalement de symptômes de dyspnée. Outre l’insuffisance cardiaque, la dyspnée est associée à une variété d’autres diagnostics portant sur les poumons, le cœur et d’autres organes, y compris la broncho-pneumopathie obstructive chronique (BPCO), l’asthme, les maladies métaboliques et psychiatriques. Un diagnostic et une gestion corrects et précoces sont essentiels pour améliorer les résultats tout en soulageant la lourde charge de patients dans les services d’urgences hospitaliers.

Dans cette étude, le système de monitorage hémodynamique et de débit cardiaque non invasif NICOM® de Cheetah Medical a pu distinguer les patients souffrant d’insuffisance cardiaque des patients faisant l’objet d’un diagnostic de BPCO, d’asthme et de dyspnée pour d’autres raisons. Le protocole de monitorage hémodynamique, orthostatique, totalement non invasif, basé sur BIOREACTANCE® utilise un jeu de quatre électrodes de surface cutanée sur la poitrine ou le dos du patient et surveille les changements dans la position du patient pour identifier et mesurer la réponse de variables hémodynamiques spécifiques.

Le Dr W. Frank Peacock, MD, FACEP, vice-président de l’Emergency Medicine Institute, Cleveland Clinic Foundation et investigateur principal de l’étude, a déclaré : « Les résultats chez les patients se présentant aux services d’urgence avec une dyspnée aiguë sont liés à un traitement approprié administré en temps utile. Quand le traitement est retardé ou inadapté, le taux de mortalité aiguë augmente. Nos ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2009-05-22 par Cheetah Medical
Source: Business wire

Mots clés: Cheetah Medical


Publicité

En savoir plus

À propos de l’insuffisance cardiaque aiguë et son diagnostic dans les services d’urgence

Les maladies cardiovasculaires sont la cause la plus fréquente d’admission à l’hôpital en provenance des services d’urgence, et les consultations en service d’urgence résultant de symptômes associés à l’insuffisance cardiaque sont en augmentation. Déterminer le diagnostic précoce le plus précis de l’insuffisance cardiaque demeure un enjeu sur le plan clinique. Les meilleurs tests diagnostiques de laboratoire disponibles à l’heure actuelle et les prises de décision cliniques dans les services d’urgence affichent une précision diagnostique d’insuffisance cardiaque aiguë de l’ordre de 82 %. L’insuffisance cardiaque aiguë cause de plus en plus d’inquiétudes aux États-Unis et dans le monde car elle est associée à une mortalité à court terme importante et à une augmentation des coûts des soins de santé. On enregistre plus d’un million d’admissions à l’hôpital chaque année pour insuffisance cardiaque rien qu’aux États-Unis et les frais hospitaliers nationaux dépassent les 33 milliards USD. À l'échelle mondiale, les maladies cardiovasculaires (MCV) de tous types sont la cause première de mortalité dans le monde. L’initiation de protocoles de traitement appropriés à un stade plus précoce pour l’insuffisance cardiaque aiguë peut permettre de réduire la morbidité et la mortalité des patients, ainsi que les coûts des soins de santé.

À propos de Cheetah Medical

Cheetah Medical fournit des paramètres précis non invasifs de débit cardiaque (DC), de pression artérielle non invasive (PANI), de volume d’éjection systolique (VES), de teneur en fluides du thorax (TFT) et d’autres paramètres de monitorage hémodynamique vitaux pour donner des données continues, exploitables au niveau clinique, pour l’optimisation des fluides et des médicaments dans le cadre de soins aigus et ambulatoires, y compris les soins intensifs, les urgences, les soins péri-opératoires, la dialyse et la cardiologie en externe. Le système de monitorage hémodynamique et de débit cardiaque non invasif NICOM® utilise la technologie BIOREACTANCE® exclusive de Cheetah Medical qui a validé une précision de la performance et des changements directionnels plus rapides par rapport aux méthodes de mesure invasives du DC, tout en réduisant les risques et les coûts potentiels. Le siège mondial de Cheetah Medical est situé à Tel-Aviv, en Israël et son siège américain est situé à Portland, dans l’Oregon. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre site Web à l’adresse http://www.cheetah-medical.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.